RMC Sport

Portugal: au coeur de rumeurs de tensions, Ronaldo sort du silence sur les réseaux sociaux

Si le Portugal impressionne, c'est davantage Cristiano Ronaldo qui fait parler de lui ces derniers jours, avec plusieurs rumeurs plus au moins fondées concernant des tensions entre lui et Fernando Santos. A deux jours du quart de finale de la Coupe du monde contre le Maroc, il a personnellement réagi sur ses réseaux sociaux.

Cristiano Ronaldo sort du silence. Après le communiqué de la Fédération portugaise de football (FPF) ce jeudi matin, c'est au tour de la star portugaise de réagir aux rumeurs à son égard. Alors que sa non titularisation contre la Suisse en huitième de finale continue de beaucoup faire parler, Cristiano Ronaldo a pris la parole sur les réseaux sociaux ce jeudi.

"Un groupe trop uni pour être brisé par des forces extérieures. Une nation trop courageuse pour être intimidée par un quelconque adversaire. Une équipe dans le vrai sens du terme, qui se battra pour le rêve jusqu'au bout! Croyez avec nous! Allez le Portugal", a clamé le quintuple Ballon d'or.

CR7 réagit aux différentes rumeurs faisant état de problèmes entre Fernando Santos et lui, notamment à cause de son déclassement contre la Suisse au bénéfice de la pépite de Benfica, Gonçalo Ramos, qui a inscrit un triplé.

Des rumeurs de départ de la sélection

Ce jeudi, une information de Record a mis le feu au poudre, provoquant la colère de la Fédération portugaise de football et de Cristiano Ronaldo. D'après le média, la star portugaise aurait menacé de quitter la sélection - à cause de la titularisation à la pointe de l'attaque de Gonçalo Ramos contre la Suisse (6-1) -, avant de se rétracter. Une information totalement fausse d'après la FPF qui a dégainé en fin de matinée.

"La FPF précise qu'à aucun moment le capitaine de l'équipe nationale, Cristiano Ronaldo, n'a menacé de quitter le rassemblement au Qatar. Cristiano Ronaldo se construit chaque jour un palmarès unique, au service de l'équipe nationale et du pays, qui se doit d'être respecté et qui atteste d'un degré d'engagement indéniable. Ce degré d'engagement du joueur le plus capé du Portugal a encore été démontré - s'il y en avait encore besoin - lors de la victoire face à la Suisse", a offensivement réagi la fédé portugaise.

Les regards tournés vers l'attitude de Ronaldo

Chaque attitude de Cristiano Ronaldo suscite un intérêt particulier. Et le joueur contribue quelque peu à alimenter les polémiques. Sa sortie du terrain l'air très agacé contre la Corée du Sud n’est évidemment pas passée inaperçue. Elle a renforcé la rumeur de tensions existantes entre Ronaldo et Fernando Santos, son sélectionneur. "Je l’ai juste vu discuter avec un joueur de la Corée, rien d’autre. Si j’ai déjà vu les images, depuis? Oui. Si je n’ai pas du tout aimé? Non, je n’ai pas aimé du tout", avait froidement lâché Fernando Santos après la rencontre.

Entré à 20 minutes de la fin du match contre la Suisse, Cristiano Ronaldo n'était pas parvenu à trouver le chemin des filets. Il est en concurrence avec Gonçalo Ramos, auteur d'une performance de haut vol avec notamment un triplé, avant le match face au Maroc en quart de finale samedi.

P.B