RMC Sport

Référendum en Catalogne: Piqué s'engage, mais reste "fier" de jouer pour l'Espagne

Sergio Ramos et Gerard Piqué

Sergio Ramos et Gerard Piqué - AFP

Juste avant de retrouver la sélection espagnole pour les deux derniers matchs des éliminatoires au Mondial 2018, Gerard Piqué a de nouveau attisé les braises auprès des fans de la Roja et de son capitaine, Sergio Ramos.

Si l’Espagne occupe bien la première place de la poule G des éliminatoires au Mondial 2018 avec trois points d’avance sur l’Italie, son prochain rassemblement pour les deux dernières rencontres ne s’annonce pourtant pas sous les meilleurs auspices.

A lire aussi >> Mondial 2018: Isco régale, l'Espagne surclasse l'Italie et file vers la Russie

Rendez-vous à Alicante vendredi

Alors qu’il fait déjà régulièrement l’objet de sifflets de la part du public non-Catalan lorsqu’il porte le maillot de la Roja, Gerard Piqué a de nouveau soufflé sur les braises cette semaine, avant Espagne-Albanie vendredi prochain à Alicante et Israël-Espagne à Jérusalem trois jours plus tard.

Le joueur du Barça s’est ainsi de nouveau prononcé en faveur du référendum de dimanche (interdit par l’Etat espagnol) sur l’indépendance de la Catalogne.

A lire aussi >> Mondial 2018: au fait, où en sont les grosses nations?

"A partir d’aujourd’hui et jusqu’à dimanche, nous nous exprimerons pacifiquement. Ne leur donnons aucune excuse. C’est ce qu’ils veulent. Et chantons haut et fort. Nous voterons", a tweeté le défenseur central de 30 ans (en catalan).

Dans le collimateur du public…

De quoi écorner plus encore son image auprès des amateurs de la Roja et lui offrir un nouvel hashtag : #PiqueFueraDeLaSeleccion (Piqué dehors de la sélection).

A lire aussi >> Piqué avoue qu’il fait le "show" avec Ramos, mais se moque quand même du Real

… et de Ramos

Mais le public n’est pas le seul à l’avoir pris en grippe. Questionné à ce propos jeudi soir, Sergio Ramos n’a pas hésité à tancer son coéquipier (avec la Roja). "Le tweet de Piqué n’est peut-être pas la meilleure chose si tu ne veux pas être sifflé", a ainsi déclaré le capitaine du Real Madrid et de l’Espagne.

Piqué fier de jouer avec l'Espagne

Mais le Catalan Gerard Piqué, qui a programmé sa retraite internationale après la Coupe du monde 2018, a calmé la polémique vendredi. "Jouer avec la sélection, j'ai toujours dit que c’était une fierté et une grande motivation", a souligné le défenseur du Barça. 

VIDEO >> Sissoko : "Je suis revenu encore plus déterminé"

JBi