RMC Sport

Uruguay-France: la feinte de Griezmann qui piège ses potes Godin et Gimenez sur le but de Varane

Passeur décisif sur l’ouverture du score de Raphaël Varane (40e) contre l'Uruguay, en quarts de finale de la Coupe du monde, Antoine Griezmann a usé d’une subtile feinte de corps pour dégager la voie à son coéquipier en sélection. Explication.

Raphaël Varane a pris sa revanche sur le Mondial 2014. Battu au duel aérien par Mats Hummels sur le but qui avait entraîné l’élimination de l’équipe de France en quarts de finale, le défenseur du Real Madrid a ouvert le score de la tête contre l'Uruguay (40e), ce vendredi, en quarts de la Coupe du monde en Russie.

Une feinte sur la prise d'élan

Pour ce faire, Varane s'est déplacé le plus intelligemment possible pour couper au premier poteau devant Stuani et tromper le gardien adverse d'une tête croisée. Mais ce clin d’oeil du destin n’aurait sans doute pas été possible sans Antoine Griezmann. Au coup franc qui amène le but, l’attaquant de l’Atlético a trompé la défense adverse avec une feinte de corps étonnante.

"Ça n’avait pas marché tout à l’heure, mais vous avez remarqué que sur la prise d’élan, Griezmann fait une première feinte, a analysé Jean-Michel Larqué sur RMC Sport, à la mi-temps du quart de finale entre la France et l’Uruguay. Sur la première feinte, la défense de l’Uruguay recule très légèrement. Et au moment où il frappe, on voit Godin et Gimenez qui essaient de retrouver la distance. Mais c’est trop tard."

QM