RMC Sport

Affaire de la sextape: "Benzema a commis une erreur", selon Deschamps

Didier Deschamps et Karim Benzema

Didier Deschamps et Karim Benzema - AFP

Dans un entretien accordé ce vendredi au quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France, le sélectionneur de l’équipe de France revient sur l’affaire de la sextape qui pourrait le priver de Karim Benzema à l’Euro 2016. "Mais il n'y a pas de joueur irremplaçable", assure Didier Deschamps.

Avec l’affaire de la sextape, Didier Deschamps marche sur des œufs. Expert en communication, le sélectionneur de l’équipe de France en dit le moins possible sur ce dossier judiciaire qui touche deux de ses joueurs les plus importants de son groupe, Mathieu Valbuena et Karim Benzema. « C’est une affaire qui me gêne, qui m’énerve et dont je me serais bien passé, surtout à six mois de l’Euro, glisse-t-il ce vendredi matin dans les colonnes du Parisien/Aujourd’hui en France. Je n’avais rien vu venir. »

« Karim n’a pas évalué la situation dans laquelle il se trouvait. »

Et le voilà désormais privé de son buteur numéro un, Karim Benzema, écarté de la sélection par Noël Le Graët. « Quelqu’un m’a dit un jour : « En tant qu’entraîneur, on donne beaucoup pour ses joueurs mais il ne faut rien attendre en retour. » C’est terrible de dire ça, mais au final cela permet de ne pas éprouver de déception. Karim a fait une erreur, c’est évident. Mais je pense qu’il n’a pas évalué la situation dans laquelle il se trouvait. »

« Il n'y a pas de joueur irremplaçable »

Pour le Basque qui estime qu’il « n’y a pas de joueur irremplaçable », envisager la préparation de l'Euro sans Benzema est déjà d'actualité comme en témoigne son avis tranché sur les clans au sein du groupe France : « Ceux qui seront là seront à fond et ensemble. Ils devront l’être, prévient-il. Mais vous pensez qu’à mon époque nous étions 22 joueurs qu’on s’embrassait tout le temps ? L’unité, c’est sur le terrain. »

dossier :

Karim Benzema