RMC Sport

Affaire de la sextape : une échéance importante pour Benzema

La justice examine ce vendredi le maintien de la levée du contrôle judiciaire de Karim Benzema, dans l’affaire de chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena. Une étape cruciale pour l’attaquant du Real Madrid et de l’équipe de France.

Un vendredi très important pour Karim Benzema. Décidé par la juge d'instruction Nathalie Boutard il y a deux semaines, l'appel de la levée du contrôle judiciaire de l’attaquant français sera examiné ce vendredi par la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Versailles. L'audience débutera à 9h, mais le cas Benzema ne sera étudié qu'en deuxième partie de matinée. La décision des trois magistrats sera mise en délibéré et connue d'ici une à deux semaines.

L'avocat de Karim Benzema, Me Alain Jakubowicz, a demandé que l'audience soit publique. Il compte être entendu et obtenir le maintien de la levée du contrôle judiciaire de l'attaquant du Real Madrid. Une mesure à laquelle ne s'opposera pas la victime de cette affaire, le milieu offensif lyonnais Mathieu Valbuena. « Mathieu ne combat pas Karim Benzema, rappelle son avocat Me Didier Domat. Et il est capable de placer les intérêts de l'équipe de France au-dessus de ses intérêts personnels. »

Pour un proche de Valbuena, « il faudra bien qu'ils se voient à un moment »

Comme Benzema, Valbuena est actuellement blessé. L'ancien joueur de l'OM se soigne et espère reprendre la course ce week-end. En attendant, il profite des joies de la paternité puisqu'il est papa d'une petite fille depuis samedi dernier. Si la levée du contrôle judiciaire est confirmée, Benzema et Valbuena pourront se rencontrer. « Il faudra bien qu'ils se voient à un moment, sous l'égide de la FFF ou pas, confie un proche du milieu offensif de Lyon. C'est du bon sens. Ça paraitrait difficile qu'ils se retrouvent à Clairefontaine sans s'être vus avant. »

La Fédération française de football, elle, ne veut pas se précipiter pour organiser une rencontre ou décider de rendre à nouveau sélectionnable Karim Benzema, à trois mois du début de l’Euro. Par ailleurs, la FFF attend ce vendredi le délibéré concernant sa requête de se porter civile. Mais la décision pourrait être rendue plus tard, en même temps que celle du contrôle judiciaire de Benzema.

dossier :

Karim Benzema

Jérôme Sillon