RMC Sport

Bleus : Deschamps refuse de parler de Benzema

-

- - AFP

Interrogé à plusieurs reprises ce lundi lors de sa conférence de presse, Didier Deschamps n’a pas voulu évoquer le cas de Karim Benzema. Le sujet semble embarrasser le sélectionneur des Bleus.

Aucune consigne n’a été donnée aux journalistes, comme c’est parfois le cas afin d’éviter les questions polémiques. Mais Didier Deschamps n’a pas accepté d’en parler pour autant. Interrogé à plusieurs reprises sur la situation extra-sportive de Karim Benzema, le sélectionneur des Bleus a joué la carte du muet ce lundi en conférence de presse. « Je ne vais pas commenter cette question. J’ai deux matchs à préparer (Pays-Bas et Russie, ndlr). On verra après », a-t-il d’abord répondu.

Avant d’être relancé sur ce thème et de lâcher : « Je me consacre aux deux matchs et aux 23 qui sont là ». Tout juste a-t-il accepté d’évoquer la belle performance de l’attaquant du Real Madrid lors de la victoire face à Séville dimanche en Liga (4-0). « Il a mis un très beau but, il revenait de blessure, a observé « DD ». Il a participé amplement à la victoire du Real Madrid. Il est dans une bonne forme et une très bonne efficacité sur cette saison ».

Deschamps : « Personne n’est parfait »

Après l’épisode de la sextape de Valbuena, Libération a révélé vendredi que Benzema, toujours mis à l’écart de la sélection, avait été entendu comme témoin dans une affaire de blanchiment d’argent impliquant certains de ses proches. De quoi mettre Deschamps dans l’embarras. Coincé entre ses principes et la volonté de ne pas accabler son meilleur attaquant.

« L’exemplarité, c’est un mot qui revient. Tout le monde doit être exemplaire. Après, personne n’est parfait, a-t-il résumé. Ce n’est pas spécifique aux footballeurs ou aux sportifs, mais à tous les gens qui peuvent représenter notre pays ». Benzema y compris.

A.J. avec M.Bo. et J.S.