RMC Sport

Equipe de France: à quoi pourrait ressembler la liste des 23 pour l'Euro 2020?

Les Bleus ayant leur ticket pour l’Euro 2020, Didier Deschamps va désormais se focaliser sur la liste de 23 joueurs amenés à disputer le championnat d’Europe. Un groupe composé de nombreux champions du monde mais pas seulement…

Quels Bleus à l’Euro 2020? Il y a 19 ans, à l’Euro 2000, seuls quatre joueurs absents pour le titre de champion du monde deux ans plus tôt, en 1998 avaient réussi à intégrer le groupe de Roger Lemerre, sacré contre l’Italie à Rotterdam (Ramé, Micoud, Anelka, Wiltord). Combien seront-ils à l’Euro 2020? Difficile à dire. Mais alors que l’équipe de France vient d’assurer sa qualification pour le championnat d’Europe, Didier Deschamps devrait faire la part belle aux joueurs qui ont triomphé en Russie en 2018. Avant l’annonce définitive de la liste des 23 attendue avant le 2 juin, voici les tendances à six mois de la compétition.

GARDIENS

Pour les deux premières places, la situation est claire. Hugo Lloris, actuellement blessé au bras, retrouvera sa place dès qu’il sera rétabli. Le gardien des Spurs espère revenir à la compétition au mois de janvier. Derrière le capitaine des Tricolores, Steve Mandanda, de retour en grande forme à l’OM, a assuré l’intérim sans souci. Il devrait être le numéro 2 à l’Euro. Pour la place de 3e gardien, Alphonse Areola tient la corde. Mais si l’ancien Parisien ne joue pas au Real Madrid où il est la doublure du Belge Thibaut Courtois, sa position pourrait être menacée par le Lillois Mike Maignan ou le Monégasque Benjamin Lecomte, tous les deux déjà appelés par Didier Deschamps.

DEFENSEURS

Arrières droits

Benjamin Pavard est partant certain. A ce poste peu concurrentiel, le Lyonnais Léo Dubois, passeur décisif en Albanie, est une option forte. Mais après une saison manquée à Monaco, le champion du monde Djibril Sidibé s’est relancé avec Everton et est encore dans le coup. Il a ainsi été rappelé lors du précédent rassemblement en remplacement de l’ancien Nantais.

Défenseurs centraux

Sauf blessure, Raphaël Varane et Clément Lenglet, malgré sa boulette contre la Moldavie, seront à l’Euro. Dans l’axe droit, Kurt Zouma est la doublure du Madrilène depuis qu’Adil Rami n’est plus appelé. La concurrence est plus féroce pour l’axe gauche. En délicatesse avec son genou, Samuel Umtiti est en difficulté au Barça où il a été "doublé" par Lenglet. Presnel Kimpembe revient bien. Le défenseur du PSG était titulaire dans une défense à trois dimanche face à l’Albanie. Il est un postulant sérieux. Ça s’annonce en revanche compliqué pour Aymeric Laporte, sérieusement blessé au genou et absent encore de longs mois.

Arrières gauches

Ecarté des terrains en raison d’une blessure à la cheville, le défenseur du Bayern Munich, Lucas Hernandez, n’a pas d’inquiétude à avoir quant à sa présence à l’Euro. La concurrence pour être sa doublure s’annonce terrible. De par son expérience et ses performances avec Everton, Lucas Digne est un sérieux postulant, tout comme Benjamin Mendy, de retour en forme avec City et titulaire face à l’Albanie. Son homonyme, Ferland, à une carte à jouer mais il joue peu au Real Madrid.

MILIEUX DE TERRAIN

A la récupération, trois champions du monde sont partants certains: Paul Pogba, Blaise Matuidi et N’Golo Kanté. Après une saison quasi-blanche au Bayern, Corentin Tolisso a de bonnes chances de faire lui aussi partie de l’aventure. Absent du Mondial 2018 mais de retour en forme et homme de confiance de Didier Deschamps, le polyvalent Moussa Sissoko est aussi un candidat sérieux. Si le Basque appelle six milieux défensifs, il ne reste plus qu’une place à prendre. Elle pourrait se jouer entre Tanguy Ndombele (Tottenham), le champion du monde Steven Nzonzi (Galatasaray), Matteo Guendouzi (Arsenal) ou encore le Lyonnais Houssem Aouar qui aurait déjà dû être convoqué chez les A s’il n’avait pas déclaré forfait pour blessure à deux reprises.

ATTAQUANTS

Systématiquement appelés par Deschamps, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Olivier Giroud, Kingsley Coman et Thomas Lemar devraient participer à l’Euro. En fonction des choix de Deschamps, cela laisse une ou deux places pour beaucoup de candidats. Performant avec Monaco et régulièrement convoqué par le sélectionneur, Wissam Ben Yedder a une belle cote. Nabil Fekir aussi même si le joueur du Betis Séville est moins visible cette saison en Andalousie. A l’OM, Florian Thauvin devra être vite très convaincant lorsqu’il reviendra de blessure s'il veut retrouver sa place dans le groupe. Même objectif pour Moussa Dembélé qui, entre pépins physiques à répétition, méformes et manque de professionnalisme, a perdu sa place à Clairefontaine. Ne pas sous-estimer non plus le retour en forme d’Anthony Martial avec Manchester United. Déjà appelés en bleu, Jonathan Ikoné (Lille) et Alassane Pléa (Mönschengladbach) postulent aussi. Ça s’annonce dur en revanche pour Alexandre Lacazette. Le buteur des Gunners n’était déjà pas appelé quand il était performant. Alors cette saison... 

QUI COMME INVITE(S) SURPRISE(S)?

Ce n’est pas trop le style de Didier Deschamps de lancer dans le grand bain des nouveaux joueurs lors d’événements importants. Mais comme on n'est jamais à l'abri d'une cascade de forfaits, pourquoi ne pas imaginer un novice à l’Euro? A Lyon, outre Houssem Aouar déjà évoqué plus haut, Moussa Dembélé, meilleur buteur de Ligue 1 avec Ben Yedder (9 buts), est surveillé de près par le staff des Bleus. Idem pour l’attaquant du Celtic Odsonne Edouard qui marche sur l’eau actuellement avec les Espoirs.

En défense centrale, la jeunesse frappe à la porte avec Abdou Diallo (PSG), Boubacar Kamara (OM), Dan-Axel Zagadou (Dortmund), Dayot Upamecano (RB Leipzig). Sur les côtés où la concurrence est un plus ouverte, les Parisiens Colin Dagba et Layvin Kurzawa partent de très loin mais pas de zéro. Enfin au milieu, les performances de Jeff Reine-Adélaïde, notamment en Ligue des champions, seront suivies, tout comme celles du prodige rennais Eduardo Camavinga, tout juste 17 ans. Didier Deschamps s’est déjà montré très élogieux à l’égard de celui qui vient d’obtenir coup sur coup la nationalité française et sa première sélection avec les Espoirs. La grosse cote.

dossier :

Euro 2020

ABr