RMC Sport

Équipe de France: boudé par Deschamps, Clauss prend sa non convocation avec philosophie

Absolument pas déçu par son absence sur la dernière liste de Didier Deschamps, le Lensois Jonathan Clauss estime sur RMC qu’il a encore des étapes à franchir.

Toujours boudé par Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, Jonathan Clauss a livré une prestation de haute volée au sein d’un Lens de gala en distribuant deux passes décisives à ses coéquipiers, Kalimuendo et Saïd. Le défenseur le plus décisif depuis 15 ans en Ligue 1, le piston droit des Sang et Or n’est pas déçu de ne pas être parmi les derniers appelés de l’année avec l’équipe de France.

"Je suis sur le bon chemin"

"Je ne vois pas pourquoi je devrais être déçu, s’est étonné Jonathan Clauss à notre micro samedi, sur RMC. J’y suis attentif, de plus en plus, parce que beaucoup de gens en parlent. Je regarde un peu plus attentivement mais tout en gardant ce recul. Je ne fais pas de fixette, je me tiens informé mais sans être borné dessus." Passé en zone mixte après la large victoire des Sang et Or, Seko Fofana a milité activement en faveur de son coéquipier, qui "explose tout depuis deux ans."

"Il le dit là un peu plus sérieusement. Mais ils sont plusieurs à m’en parler et à me dire que j’ai tout pour y arriver. Si je n’y suis pas, c’est que j’ai encore des étapes à franchir, mais au moins je suis sur le bon chemin, et c’est le plus important." Jonathan Clauss n’a encore jamais reçu de pré-convocation en équipe de France. S’il poursuit sur sa lancée, alors qu’il compte déjà deux réalisations et six passes décisives après treize journées, cela pourrait suffire à titiller le sélectionneur, qui ne devrait pas rester encore très longtemps insensible aux charmes d’un joueur qui se rêve en bleu.

QM