RMC Sport

Equipe de France: c’est décidé, Griezmann reste le tireur numéro 1 des penalties

Le débat autour des penalties est clos en équipe de France. Didier Deschamps a décidé de ne pas changer de tireur principal et de confier cette tâche à l’Euro à Antoine Griezmann. Ce dernier pourra toutefois le laisser à un partenaire selon ses sensations ou envies.

Les propos de Kylian Mbappé en conférence de presse dimanche sur les tireurs de penalties avaient fait un peu parler dans le groupe de l’équipe de France. "Le coach, lui, il n’a rien dit. Peut-être que j’ai loupé, je n’étais pas là, mais pour l’instant, il n’y a pas de hiérarchie. Peut-être que le coach en fera une, mais pour l’instant il n’y en a pas, on va voir", avait déclaré Kylian Mbappe en conférence de presse à Clairefontaine.

Mbappé pas déçu par cette décision

Le sujet semble désormais clos, Didier Deschamps ne changera pas de tireur pour ce début de compétition : Antoine Griezmann sera chargé des penalties. Ce sera ensuite à l’attaquant de Barcelone, selon ses sensations et ses volontés, de choisir de donner le ballon à l’un de ses partenaires, comme ce fut le cas à Nice face au pays de Galles où Karim Benzema a manqué sa tentative. En conférence de presse lundi depuis Munich, Didier Deschamps ne voulait cependant rien révéler ses intentions : "Il y en a un qui le tirera. Je ne vous donnerai pas de précision parce que si j’en donne à vous, j’en donne à l’adversaire. Vous verrez ça demain."

Le sélectionneur l’a pourtant bien décidé et annoncé à certains concernés. Antoine Griezmann va tirer les penalties. Kylian Mbappé, de son côté, n’a montré aucun signe de déception liée à cette décision ces dernières heures. Didier Deschamps a acté sa décision et ses joueurs vont pouvoir se concentrer sur la rencontre face à l’Allemagne ce mardi soir.

M.Bo et L.T