RMC Sport

Équipe de France: "Pas de hiérarchie" sur les penalties selon Mbappé, qui contredit Griezmann

Si Antoine Griezmann a tenu à affermir sa position en rappelant cette semaine qu'il restait le tireur attitré de penalty chez les Bleus, Kylian Mbappé n'est pas forcément d'accord avec son coéquipier. "On va voir", a-t-il souri ce dimanche.

L’équipe de France a parfaitement préparé ses débuts à l’Euro en un temps resserré, avec deux victoires riches d’enseignements face au pays de Galles (3-0) et à la Bulgarie (3-0). Mais les Bleus ont aussi prolongé face aux Gallois leur mauvaise série sur les penalties, avec un cinquième échec en huit tentatives. Un raté de Karim Benzema, qui s’était vu offrir l’occasion d’ouvrir le score pour son grand retour.

Mbappé: "Pour l'instant, il n'y en a pas"

Antoine Griezmann a, semble-t-il, offert l'opportunité de tirer à l’attaquant madrilène, mais son acte de générosité s’est révélé être un cadeau empoisonné. Surtout que, dans la foulée, il a rappelé qu’il restait le numéro dans la hiérarchie des tireurs de penalty. Mais tout le monde au sein du groupe de France n’est pas forcément au courant, à commencer par l’attaquant du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé.

"Je ne sais pas, j’ai entendu Grizi (Antoine Griezmann) parler de ça, mais le coach, lui, il n’a rien dit. Peut-être que j’ai loupé, je n’étais pas là, mais pour l’instant, il n’y a pas de hiérarchie. Peut-être que le coach en fera une, mais pour l’instant il n’y en a pas, on va voir." L’équipe de France rencontrera l’Allemagne à Munich le mardi 15 juin pour ses grands débuts à l’Euro, dans un groupe F redoutable. L’occasion, peut-être, de vérifier si la hiérarchie sur l’exercice périlleux du penalty est bien établie.

QM