RMC Sport

Equipe de France: des élus dénoncent les propos "racistes" de Ravier sur Benzema

Sandra Regol (EELV), Olivier Faure (PS) et Christophe Castaner (LREM) ont notamment dénoncé les propos de Stéphane Ravier (RN) sur le retour de Karim Benzema en équipe de France. D'autres élus ont salué le choix de Didier Deschamps de refaire confiance à l'attaquant du Real Madrid.

Plusieurs élus ont salué le rappel de l'attaquant du Real Madrid Karim Benzema chez les Bleus pour l'Euro, certains de gauche et d'En Marche fustigeant les propos "racistes" du sénateur du Rassemblement national de Marseille Stéphane Ravier qui a qualifié le joueur de "Français de papier".

"Karim #Benzema est un Français de papier, mais se dit lui-même Algérien par le coeur: il n'a qu'à jouer pour l'équipe algérienne. Mais les salaires sont bien moins importants en Algérie", a tweeté Stéphane Ravier.

"Un racisme odieux"

"Le talent ne fait pas tout (..) Il est Français de papier, de façon administrative, personne ne lui conteste". "La France a été championne du monde sans lui. On pourrait très bien s'en passer", a-t-il ajouté sur FranceInfo.

Des propos qui ont immédiatement soulevé l'ire de la numéro 2 d'EELV Sandra Regol sur le plateau: "M. Ravier se permet de juger ceux qui ont le droit d'être français avec des expressions odieuses (...) Il a utilisé l'expression 'Français de papier' qui est d'un racisme odieux que très peu de personnes de la classe politique utilisent car elle est vraiment de l'extrême et de la pire extrême droite", a-t-elle rétorqué.

"Visiblement au RN c'est l'heure du déconfinement et quand les masques tombent le 'RN d'après' est sans surprise le 'RN d'avant'", a aussi tweeté le chef du parti socialiste Olivier Faure.

Même ironie du président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Christophe Castaner: "Les rares fois où @Stephane_Ravier marque, c'est toujours contre son camp, contre la France", a-t-il tweeté.

Auparavant, plusieurs élus avaient applaudi le changement de pied du sélectionneur Didier Deschamps envers Karim Benzema, écarté de l'équipe de France depuis 2015 et sa mise en examen dans l'affaire du chantage à la sextape exercé sur Mathieu Valbuena.

"Retour mérité de Karim @Benzema en équipe de France" qui est "digne de revêtir la tunique tricolore", a estimé le député LREM Sacha Houlié.

"Pas beaucoup de rayon de soleil en ce moment pour ne pas dire ce bonheur-là"

"Quelle équipe! Pas beaucoup de rayon de soleil en ce moment pour ne pas dire ce bonheur-là", a souligné le député de la France insoumise Eric Coquerel. "Quel VRAI amateur de foot et amoureux de l'équipe de France n'avait pas hâte de voir jouer une ligne d'attaque avec @KMbappe, @Benzema @AntoGriezmann? Sérieusement. Merci Deschamps", a aussi écrit le fondateur de Générations Benoît Hamon.

L'ex-ministre de la Justice et maire LR du VIIe arrondissement parisien Rachida Dati s'est dite "heureuse de son retour tant espéré en équipe de France", soulignant qu'il est "toujours très engagé pour les enfants en difficulté". Elle a retweeté le message du joueur qui s'est dit "tellement fier de ce retour en équipe de France et de la confiance" accordée.

LP avec AFP