RMC Sport

Equipe de France: Digne savoure son retour en grâce avant l’Euro

Lucas Digne a confié dimanche à Téléfoot ses ambitions sous le maillot de l’équipe de France. Absent lors de la Coupe du monde 2018, le latéral gauche espère s’installer chez les Bleus et disputer l’Euro en juin prochain.

Présent lors du Mondial 2014 puis finaliste malheureux de l’Euro 2016 avec les Bleus, Lucas Digne n’avait pas été sélectionné lors de la Coupe du monde 2018 en Russie. Attristé d’être passé à côté du titre mondial, le latéral gauche rêve d’une nouvelle chance lors du prochain Euro (du 11 juin au 11 juillet).

"Forcément c'était une déception (de ne pas jouer le Mondial 2018), a reconnu le défenseur d'Everton au micro de l’émission Téléfoot. Après j’ai eu mon transfert à Everton et je me suis vite projeté vers l’avenir. J’ai travaillé. Maintenant il faut regarder vers l’avant. C’est passé et on ne peut plus revenir dessus."

Digne: "Plaisant de pouvoir enchaîner"

En parallèle de ses très belles performances cette saison en Premier League sous la direction de Carlo Ancelotti (13 apparitions pour 6 passes décisives), Lucas Digne a effectué un joli retour chez les Bleus. Profitant des pépins physiques de Lucas Hernandez ou Benjamin Mendy depuis 2018, le joueur formé au LOSC a retrouvé une place dans le groupe tricolore avec neuf titularisations lors des 17 derniers matchs de l’équipe de France.

"J’ai de plus en plus de temps de jeu et cela montre aussi la confiance que le coach a en moi, a encore savouré l'homme aux 35 sélections avec l'équipe de France. C’est forcément plaisant de pouvoir enchaîner les performances avec le maillot bleu."

Une métamorphose qui pourrait bien rebattre les cartes avant la prochaine compétition continentale. Didier Deschamps dispose d’une option supplémentaire à gauche: "Il faut partie des jeunes qui mûrissent, a de son côté abondé le sélectionneur français. Les matchs qu’il a fait depuis que je l’ai rappelé sont beaucoup plus consistants offensivement et défensivement."

Avec les frères Lucas et Théo Hernandez, ou les homonymes Benjamin et Ferland Mendy et donc Lucas Digne, le patron des Bleus ne manque pas de solutions dans le couloir gauche de la défense. Abondance de biens ne nuit pas.

JGL