RMC Sport

Equipe de France: doublé de Griezmann, but de Thauvin... les remplaçants ont déroulé face à la réserve du PSG

Les Bleus

Les Bleus - AFP

Les Bleus ayant eu peu ou pas du tout de temps de jeu face à l'Irlande lundi (2-0) ont eu droit à une petite opposition ce mardi à Clairefontaine face à la réserve du PSG. Un match facilement remporté par l'équipe de France (5-0). Griezmann, Dembélé et Thauvin se sont illustrés.

Du temps de jeu pour tout le monde. Au lendemain de la victoire de l’équipe de France face à l’Irlande (2-0) en match de préparation pour le Mondial en Russie, les Bleus ayant peu ou pas du tout joué ont eu droit ce mardi à une opposition face à la réserve du PSG. Des moins de 19 ans du club de la capitale ont également participé à ce match, qui a été facilement remporté par les Bleus (5-0) et qui s’est disputé à Clairefontaine sous les yeux de Luis Fernandez, directeur sportif du centre de formation du PSG.

Apparu en jambes lors de son entrée à l’heure de jeu face aux Irlandais, Antoine Griezmann a planté un doublé. Ousmane Dembélé en a mis deux aussi. Et Florian Thauvin, laissé sur le banc face à l’Irlande, y est allé du sien. "C’était une très belle expérience. Les Bleus étaient tous très impliqués. Le but était surtout de faire courir les joueurs qui n’ont pas joué lundi en leur donnant une opposition", a expliqué au micro de RMC François Rodrigues, entraîneur de la réserve parisienne.

"Thauvin a été extrêmement bon"

"Benjamin Pavard s’est notamment montré très sérieux derrière. La qualité technique de Griezmann était impressionnante. Il a le geste juste au bon moment. J’ai aussi vu Thomas Lemar et Presnel Kimpembe en forme. Florian Thauvin a été extrêmement bon, Ousmane Dembélé également. Je pense que le pouvoir offensif de l’équipe de France va faire beaucoup de mal pendant le Mondial", a poursuivi Rodrigues, qui s'est dit "impressionné par la qualité individuelle des Bleus".

A lire aussi >> Tolisso, les latéraux, Mbappé... Les 4 enseignements de France-Irlande

"De notre côté, on a été un petit peu trop observateurs. On a été un peu trop timides, trop respectueux, mais je peux comprendre mes joueurs. Evidemment, on avait pour consigne de ne pas être trop agressifs avec les Bleus, ce qui est tout à fait normal", a-t-il précisé. "Il y a encore beaucoup de travail à faire pour nos gamins. Mais ça leur a permis de côtoyer le très haut niveau international et des joueurs de classe mondiale", a ajouté Rodrigues. Les Bleus ont encore deux matchs de préparation, vendredi contre l'Italie à Nice puis le 9 juin face aux Etats-Unis à Lyon.

VIDEO - Giroud a rejoint Zidane au classement des buteurs des Bleus

RR avec Loïc Tanzi