RMC Sport
en direct

Equipe de France en direct: Deschamps envoie un message à Giroud après sa non convocation

Didier DESCHAMPS

Didier DESCHAMPS - Icon Sport

Didier Deschamps a choisi de se passer des services d'Olivier Giroud pour la reprise des qualifications au Mondial 2022 début septembre. Le sélectionneur des Bleus offre en revanche une première convocation à Théo Hernandez, Aurélien Tchouaméni, Jordan Veretout et Moussa Diaby. 

Le message de Deschamps à Giroud

Dans un entretien accordé à RTL, Didier Deschamps est revenu sur la non convocation d'Olivier Giroud pour le rassemblement. Un choix purement sportif, selon le sélectionneur des Bleus:

"Quoi que je réponde, cela n'empêchera pas des interprétations. J'ai toujours fait des choix sportifs dans le sens de ce qui est le bien de l'équipe de France et en fonction de la concurrence. J'assume, c'est mon choix d'aujourd'hui. Il fait toujours partie du groupe et est susceptible d'être sélectionné. C'est mon choix aujourd'hui."

C'est la fin de cette conférence de presse

Didier Deschamps a donc choisi de se passer des services d'Olivier Giroud pour la reprise des qualifications au Mondial 2022 début septembre. Le sélectionneur des Bleus offre en revanche une première convocation à Théo Hernandez, Aurélien Tchouaméni, Jordan Veretout et Moussa Diaby.

Deschamps sur sa décision de continuer

"Le plus important, c'est devant. Il y a différentes étapes dans ma réflexion. Au fond de moi, à partir du moment où ma détermination est intacte, c'est l'essentiel. Je suis convaincu qu'il y a encore de belles choses à faire avec ce groupe."

Deschamps sur un éventuel manque de leadership ?

"Il y a une ossature de joueurs qui ont l'expérience du haut niveau pour assumer le rôle de leader. Il y a plusieurs types de leaders. Il n'y a pas de manque de mon côté. Il y a des cadres qui jouent leur rôle."

Deschamps sur le rôle de Koundé

"Il a fait un match à l'Euro (comme latéral droit). Il y a eu cette main qui avait amené le penalty, qui avait conditionné un peu sa performance. Cela lui arrive de jouer dans cette position en club. C'est un arrière central, mais dans l'historique, beaucoup de centraux ont cette capacité à jouer comme latéral. Sans revenir à l'ancien temps, Lucas Hernandez est un central à la base et il joue à gauche. Pavard est un central qui joue à droite."

Deschamps sur Upamecano et Diaby

"Upamecano est déjà venu avec nous, il fait des bonnes choses, d'autres un peu moins bien. Il a changé de club. J'estime qu'il a tout ce qu'il faut."

"Diaby sort d'une très belle saison en club. Il est juste techniquement, il fait marquer et marque aussi, il est reparti sur le même niveau en ce début de saison. A lui de saisir cette opportunité, de confirmer derrière."

Deschamps sur Coman (et son énervement contre la Suisse)

"Je le redis, je connais bien Kingsley, il a un historique compliqué avec ses blessures. Sur le moment (contre la Suisse), il a eu un problème physique, on ne peut pas lui reprocher d'avoir tout fait pour continuer même si les risques sont plus élevés quand il s'agit d'un problème musculaire. Je sais que chaque joueur a un propre historique."

Deschamps sur le rôle de Griezmann

"Tout dépend d'où on place le curseur. Il a la capacité à jouer à plusieurs postes. Sa position idéale, dans l'absolu, c'est en deuxième attaquant. Il a été capable de faire de bons matchs en étant décalé, en club et avec nous, c'est une question d'équilibre."

Deschamps sur ses schémas tactiques

"J'ai fait des tests à l'automne dernier. Quand je vois que ça ne fonctionne pas, je fais en sorte de changer. Le résultat conditionne. On peut avoir différentes options. J'ai été amené à m'éloigner de mon idée première il y a deux mois (à l'Euro). Je ne veux pas renoncer au fait d'avoir le plus de maîtrise possible, ça ne va pas à l'encontre du fait d'avoir une bonne solidité défensive."

Deschamps annonce que Maignan est numéro deux

"L'absence de Moussa Sissoko ? Je ne vais pas parler de cas, Olivier Giroud est dans une meilleure situation, ce qui n'est pas le cas de Moussa Sissoko. Il n'est même pas sur la feuille de match avec son club. Je ne sais pas s'il bougera."

"Mike Maignan ? Steve Mandanda, je le connais bien. A partir du moment où il maintient son niveau... Il y a une question de concurrence. Je l'appelle en position de numéro trois, Maignan sera numéro deux."

Deschamps sur la situation de Mbappé en club

"Je ne peux pas répondre à sa place, je n'ai pas les tenants et les aboutissants. La fermeture du mercato c'est mardi soir. Ça coincide avec une veille de match pour nous. Est-ce que c'est l'idéal ? Non. Kylian comme d'autres joueurs peuvent être dans le cas de figure où il sont amenés à devoir changer de club. Je ferai en sorte d'être conciliant dans la mesure du possible. Je peux être amené à en discuter avec eux, tout au plus donner un avis."

Deschamps sur Veretout et Theo Hernandez

"Jordan Veretout sort d'une saison très belle à Rome, il a ensuite eu une blessure en fin de saison. On le suit depuis un bon moment, c'est un milieu plutôt complet qui a cette capacité à marquer, il est régulier dans ses performances. Il ne fait pas partie des jeunes joueurs, mais au vu de ce qu'il fait en club, c'est un milieu plutôt complet. Theo Hernandez est passé par les sélections de jeunes. Il sort d'une belle saison avec Milan. Il a corrigé certaines choses, il fait partie des latéraux qui participent beaucoup au jeu."

Deschamps sur les quatre nouveaux

"Ce n'est pas anodin, on suit ces joueurs depuis plusieurs années. J'estime que le potentiel est là. Ils sont habitués au haut niveau, ce n'est pas pour faire de la nouveauté. J'ai conscience que c'est un moment merveilleux pour eux, c'est une première eux, à eux de faire en sorte d'y revenir régulièrement. Ils ont le potentiel."

La liste des Bleus avec donc quatre nouveaux !

Deschamps sur ce qu'il attend comme réaction

"J'ai été amené à communiquer en fin de semaine dernière sur ce qui s'est passé à l'Euro. Les discussions avec les joueurs, j'en ai toujours, je ne peux pas me battre contre l'interprétation de certaines situations. Je continuerai à avoir des discussions avec toujours la même ligne directrice."

Deschamps sur l'absence de Giroud

"Je n'ai jamais eu de position radicale pour qui que ce soit. Olivier est toujours disponible, sa situation a changé, il a retrouvé du temps de jeu à Milan, c'est un choix sportif du moment. Il y a de la concurrence, Martial fait son retour. C'est mon choix aujourd'hui, à Olivier de continuer à être performant."

La liste des 23 sans Giroud, avec Hernandez, Tchouaméni, Veretout et Diaby

Gardiens : Hugo Lloris (Tottenham), Mike Maignan (AC Milan), Steve Mandanda (OM)

Défenseurs : Lucas Digne (Everton), Léo Dubois (OL), Presnel Kimpembe (PSG), Jules Koundé (FC Séville), Dayot Upamecano (Bayern Munich), Raphaël Varane (Manchester United), Kurt Zouma (Chelsea), Theo Hernandez (AC Milan)

Milieux : N'Golo Kanté (Chelsea), Paul Pogba (Manchester United), Aurélien Tchouaméni (Monaco), Corentin Tolisso (Bayern Munich), Jordan Veretout (AS Rome)

Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid), Kingsley Coman (Bayern Munich), Moussa Diaby (Leverkusen), Antoine Griezmann (FC Barcelone), Thomas Lemar (Atlético), Anthony Martial (Manchester United), Kylian Mbappé (PSG).

Lloris s'en prend aux fake news sur Benzema

Amer face aux rumeurs qui ont entouré le retour de Karim Benzema en Bleus en marge de l’Euro, Hugo Lloris a tenu à clarifier les conditions de la réintégration de l'attaquant au groupe France. Et balayé les fausses informations qui ont pu circuler à ce propos.

L'heure des choix pour Deschamps

S'il n'est pas du genre à tout bouleverser dans les victoires comme dans les défaites, Didier Deschamps aime aussi envoyer des messages. D’une liste de 26 joueurs au dernier Euro, il devrait revenir à quelque chose de plus normal, soit 23 voire 24 joueurs en tenant compte du coronavirus toujours présent mais aussi en raison des joueurs blessés. Possiblement sans Olivier Giroud, alors que Théo Hernandez a des chances d'être appelé pour la première fois.

Le programme des Bleus en septembre

Après l'échec de l'Euro et l'élimination dès les huitièmes de finale contre la Suisse, les Bleus feront leur rentrée en septembre. Ils basculeront sur les qualifications pour le Mondial 2022, contre la Bosnie le 1er septembre à Strasbourg, en Ukraine le 4 et face à la Finlande trois jours plus tard à Lyon. Avec sept points pris sur neuf possibles, les joueurs de Didier Deschamps occupent actuellement la première place de leur groupe, devant l'Ukraine (trois points).

Bonjour à tous !

Didier Deschamps dévoilera ce jeudi sa liste pour les trois matchs au programme des Bleus en septembre, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2022. Il pourrait se passer d'Olivier Giroud pour ce premier groupe post-Euro. A suivre à partir de 14h.

RR