RMC Sport

Équipe de France: Giroud admet avoir souffert des critiques du public français

Sur les ondes de RTL ce mercredi, Olivier Giroud a admis qu'il avait été tout particulièrement touché par les nombreuses critiques du public français à son encontre, notamment en 2016.

"C'est vrai que c'est assez dur sur le coup". À la veille de la sortie prévue le 10 septembre de son livre Toujours y croire, qu'il dit "destiné à ses enfants", Olivier Giroud s'est confié pour RTL sur les nombreuses critiques proférées à son encontre par le public suiveur de l'équipe de France.

L'attaquant de 33 ans avait été tout particulièrement voué aux gémonies à l'approche de l'Euro 2016, lorsqu'il s'était emparé de la place d'avant-centre titulaire à la suite de la mise à l'écart de Karim Benzema.

"Le mal aimé"

"J'ai un coeur et des émotions. Donc bien sûr que ça fait mal, surtout quand c'est le public français", a admis mercredi le troisième meilleur buteur de l'histoire des Bleus, désormais à une seule longueur des 41 buts de Michel Platini.

"La vie est faite de hauts et de bas. On n'est pas des robots. C'est sûr qu'il faut rebondir le plus vite possible quand il y a des périodes délicates et j'essaie de transmettre ces valeurs à mes enfants", a-t-il aussi déclaré, lorsqu'il lui a été interrogé sur ses doutes au fil de sa carrière.

Olivier Giroud a tout de même nuancé son propos, en expliquant que les critiques ne l'avaient "nullement" empêché de dormir. Elles lui ont même permis d'en plaisanter avec ses coéquipiers en sélection: "On s'est marré avec les mecs de l'équipe de France. On a commencé à chanter la chanson Le mal aîmé de «Cloclo». On en a rigolé."

Julien Absalon