RMC Sport

Equipe de France: Giroud veut marquer un peu plus "l'histoire des Bleus" avec deux gros objectifs

Olivier Giroud s’est exprimé ce jeudi à deux jours de l’entrée en lice de l’équipe de France contre la Suède en Ligue des nations. Face aux Scandinaves, le buteur des Bleus rêve de se rapprocher des 41 buts marqués par Michel Platini en sélection.

Difficile voire même impossible d’égaler les 51 buts de Thierry Henry en équipe de France. Mais avec 39 réalisations inscrites sous le maillot tricolore, Olivier Giroud pourrait bientôt rattraper Michel Platini, deuxième meilleur buteur des Bleus avec 41 buts. 

Avant le déplacement des Bleus en Suède, ce samedi lors de la Ligue des nations, le buteur de 33 ans a fait part de son ambition lors de son passage en conférence de presse.

Giroud espère dépasser Platini

Après une saison compliquée à Chelsea mais toujours indiscutable dans l’esprit de Didier Deschamps, Olivier Giroud a confirmé qu’il faisait des 41 buts de "Platoche" l’un de ses objectifs en sélection.

"Dépasser Michel Platini ce n’est pas quelque chose qui m’obsède, a estimé le champion du monde 2018. Ce serait un bien grand mot mais bien sûr que c’est un objectif qui me tient à cœur."

Giroud: "La barre des 100 sélections c’est clairement un objectif"

Olivier Giroud a également profité de son passage face aux médias pour dévoiler un autre objectif individuel. Avec 97 sélections, le buteur de 33 ans pourrait très rapidement franchir le cap des 100 capes avec les Bleus. Une performance qui lui permettrait de rejoindre le cercle très fermé des "centurions" de l’équipe de France comme Hugo Lloris, Zinedine Zidane, Didier Deschamps ou le recordman Lilian Thuram (142 sélections). Une prouesse que le joueur de Chelsea pourrait accomplir lors du choc face au Portugal, le 11 octobre prochain au Stade de France.

"La barre des 100 sélections c’est clairement un objectif tout comme le classement des buteurs en équipe de France, a encore lancé l’attaquant tricolore. Cela me ferait un petit plus rentrer dans l’histoire de l’équipe de France. Il me semble que seuls huit joueurs (sept, ndlr) ont passé cette barre des 100 sélectons." le huitième, ce serait lui.

JGL avec Jano Rességuié