RMC Sport

Equipe de France: Hernandez botte en touche sur les droits de l’homme au Qatar

Interrogé sur le geste des joueurs norvégiens pour appeler au respect des droits de l’Homme au Qatar, Lucas Hernandez a préféré botter en touche alors que le sujet s’invite dans l’actualité à un an et demi du Mondial.

Lucas Hernandez n’est pas du genre à esquiver sur un terrain. En dehors, le défenseur a pris soin de de ne pas trop s’étendre sur l’un des sujets sensibles du moment, ce jeudi en conférence de presse. Le joueur du Bayern Munich a été interrogé sur l’initiative des joueurs de la sélection norvégienne d’arborer des tee-shirts réclamant le respect des droits de l’homme, mercredi avant leur match face à Gibraltar, comptant pour les qualifications de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

"Tout le monde a ses droits, a expliqué Hernandez. Je ne veux pas rentrer dans cet aspect. Tout le monde a son opinion. Je pense que pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, tout va être parfait. Je ne sais pas dans quelles conditions ils travaillent. Je ne veux pas rentrer dans ça. Ce n'est pas à moi de dire si c'est bien ou pas."

Le sujet sur le respect des droits de l’homme s’est invité dans l’actualité depuis un article du Guardian, évoquant les conditions des travailleurs immigrés au Qatar depuis l’attribution de la Coupe du monde en 2010. Plusieurs clubs norvégiens se sont prononcés en faveur d'un boycott du Mondial. La Fédération devrait examiner la question lors d'un congrès exceptionnel le 20 juin.

Avant leur entrée en lice dans les qualifications, Erling Haaland et ses coéquipiers ont dévoilé un tee-shirt portant l’inscription: "Droits humains, sur et en dehors du terrain". La Norvège, qui n'a plus participé à une compétition internationale majeure depuis l'Euro 2000, s’est imposée 3-0 à Gibraltar.

NC avec LT