RMC Sport

Equipe de France: "Je ne vais pas juger Kimpembe sur un match", tempère Deschamps

Malgré la prestation très médiocre de Presnel Kimpembe face à l’Islande (2-2) jeudi dernier, le sélectionneur Didier Deschamps n’a pas voulu accabler le défenseur parisien devant la presse. Et devrait lui faire de nouveau confiance contre l'Allemagne ce mardi.

On a vu Presnel Kimpembe en grande difficulté face à l’Islande (2-2) la semaine dernière. Logiquement, la performance du défenseur parisien, qui devait remplacer Samuel Umtiti, n’a pas échappé à Didier Deschamps. Mais après avoir débriefé avec son joueur, et tenté d’analyser ses erreurs, le sélectionneur n’a pas voulu l’enfoncer devant la presse ce lundi. 

"Kim est un joueur qui est avec nous depuis un moment, mais c’était seulement sa deuxième titularisation. Il a une progression constante avec son club, mais il a aussi des étapes à franchir, et ça passe par des moments comme ça, estime le sélectionneur. Il lui faut gagner en efficacité, je pense notamment à la situation où l’on prend le premier but. Il voulait bonifier un ballon, mais des fois il faut parer au plus pressé et le mettre en touche. Ça conditionne un peu son match après... Mais j’ai confiance en lui, comme en d’autres joueurs qui n’ont pas été au meilleur de leur forme. Je ne vais pas les juger sur un seul match."

Titulaire mardi soir?

Et de rappeler: "Il y en a d’autres, qui ont maintenant beaucoup de sélections, mais qui ont vécu des débuts plus ou moins difficiles. On parle malgré tout d’un jeune joueur, avec une belle marge de progression." D'ailleurs, Presnel Kimpembe pourrait vite avoir l'occasion de se rattraper et de montrer son véritable niveau, puisque le défenseur est pressenti pour être titulaire à côté de Raphaël Varane, mardi soir face à l'Allemagne.

CC