RMC Sport

Equipe de France: Kanté, Guendouzi, Tolisso… Un milieu en chantier pour Deschamps

Didier Deschamps doit revoir ses plans dans l’entrejeu des Bleus face à l’Albanie ce samedi puis face à Andorre, dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020. N’Golo Kanté et Paul Pogba sont blessés, Corentin Tolisso revient de blessure, Mattéo Guendouzi découvre les A… Revue d’effectif avec le sélectionneur.

Pour affronter l’Albanie samedi et Andorre mardi en éliminatoires de l’Euro 2020, Didier Deschamps est privé de deux de ses cadres habituels au milieu: Paul Pogba, qui souffre d’une entorse de la cheville droite, et N’Golo Kanté, insuffisamment remis d’une lésion à une cheville. Pour remplacer "La Pioche", le sélectionneur avait songé à Houssem Aouar, mais le Lyonnais étant touché aux adducteurs.

C’est un autre Espoir, Mattéo Guendouzi, qui a été appelé. Autre "nouveauté" dans le groupe tricolore: le retour de Corentin Tolisso après un an d’absence et une rupture des ligaments croisés du genou droit. Cela fait beaucoup de modifications dans l’entrejeu de l’équipe de France. En conférence de presse, Didier Deschamps a évoqué ces situations.

>>> La compo probable des Bleus

Kanté, "le cœur de l’équipe" manquant

"N'Golo Kanté a un rôle très important avec nous, mais ça ne va pas changer l’équilibre d’équipe", estime Didier Deschamps, qui souffle le chaud et le froid à propos du joueur de Chelsea. D’un côté, il énumère tout ce qui fait du joueur "le cœur de l’équipe": "sa capacité à couper les trajectoires, à récupérer les ballons, à être un bon relanceur et un moteur, à empêcher l’adversaire de se porter en attaque"…

De l'autre, le sélectionneur rappelle: "J’ai d’autres joueurs qui ont ces capacités. (…) Je ne vais pas tout revoir, tout changer, parce qu’il n’est pas là." Reste à savoir qui le remplacera au Stade de France… et si l’élu parviendra à faire oublier l’absence de Kanté.

Tolisso, de retour et dans les petits papiers du coach

Gravement blessé le 15 septembre 2018, Corentin Tolisso n’a rejoué qu’à partir de mai 2019. Davantage utilisé depuis le début de la saison 2019-2020 à Munich (quatre matchs joués sur cinq possibles, tous dans leur intégralité), le revoilà dans le groupe France. Un retour qui ravit l'entraîneur des champions du monde 2018.

"Il a eu cette grave blessure. Il est très bien revenu avec le Bayern Munich où il y a une très forte concurrence. Il est capable d'évoluer dans un milieu à deux ou à trois. Il a une bonne densité athlétique, il est intéressant dans la phase de récupération. Il a plus de libertés à trois mais il a cette capacité à orienter le jeu, à faire des passes verticales", énumère Didier Deschamps. Selon nos informations, l’ancien Lyonnais devrait être titulaire face à l’Albanie, associé à Blaise Matuidi.

Guendouzi, un gros potentiel en devenir

Rien n’arrête Mattéo Guendouzi depuis un peu plus d’un an et son arrivée à Arsenal. A 20 ans, le Gunner, désormais installé en club, débarque maintenant en équipe de France. Certes, sa présence est une conséquence des forfaits. Mais l'ancien joueur de Lorient a tout pour plaire à Didier Deschamps, confronté à des problèmes de riches malgré les absences donc.

"C'est le milieu de terrain moderne box-to-box avec beaucoup de volume, des qualités techniques aussi. (…) Ce que j'attends des jeunes, c'est qu'ils apportent cette fraîcheur, ce dynamisme. (…) C'est la première fois qu'il est avec nous. C'est une étape, il en aura d'autres à passer. Il a un registre intéressant et une belle marge de progression. Il n'a pas encore eu le bonheur de marquer. Pour un milieu relayeur, c'est quelque chose d'important aussi. Mais c'est un tout jeune joueur avec un très bon potentiel", assure le sélectionneur.

N.B