RMC Sport

Équipe de France: la photo Benzema-Mbappé enflamme la presse espagnole

Karim Benzema a publié une photo sur laquelle il tient l’épaule de Kylian Mbappé avec l’équipe de France. Il n’en fallait pas davantage pour que l’Espagne, où le Real Madrid espère l’attirer, imagine un rapprochement imminent des deux hommes en club.

L’image semble quelconque, mais elle fait saliver les supporters du Real Madrid, et rend le dossier Kylian Mbappé encore plus brûlant, vu d’Espagne. Karim Benzema a publié une photo avec le prodige du Paris Saint-Germain, sur laquelle les deux hommes se tiennent par l’épaule en affichant un sourire complice, avec en toile de fond ce message envoyé par deux joueurs qui s’apprécient déjà sur le terrain, avec les Bleus: "L’humeur post-entraînement avec le phénomène", a twitté Karim Benzema.

Mbappé fait durer le suspense

Il n’en fallait pas davantage pour que le show bien connu en Espagne El Chiringuito s’enflamme, et nourrisse, avec Marca, journal proche du Real Madrid, l’excitation des supporters avides de nouvelles en provenance du marché des transferts. La première recrue d’envergure, David Alaba, a bien été officialisée vendredi, mais c’est un autre nom que les fans du Real Madrid veulent entendre. Celui de Kylian Mbappé est sur toutes les lèvres, alors qu'il prépare, en compagnie de Karim Benzema, l'Euro 2020 qui débutera le 11 juin.

L’international champion du monde avait publié un montage photo lors de l’annonce de la liste surprise de Didier Deschamps pour la compétition, comprenant Karim Benzema, de retour après plus de cinq et ans et demi d'absence. On y voyait les deux hommes sauter dans les bras l’un de l’autre. Mbappé, dont le contrat au PSG expire en 2022, est courtisé par le Real Madrid où l’attend déjà Benzema.

Si le PSG a l’intention de prolonger son joueur, des doutes existent sur la volonté de Kylian Mbappé. Le joueur de 22 ans fait durer le suspense autour de sa prolongation, alors que le club de la capitale aimerait prolonger son bail comme il l’a fait avec Neymar, qui s’est engagé jusqu’en 2025, sous peine de le voir partir dès cet été. Chaque journée rend ce dossier plus brûlant, en France comme en Espagne.

QM