RMC Sport

Equipe de France: le Bayern avait alerté l’UEFA pour la blessure de Hernandez

Blessé au genou lorsqu’il est arrivé à Clairefontaine pour le dernier rassemblement de l’équipe de France, Lucas Hernandez n’a disputé que le 2e match des Bleus face à la Turquie. En coulisses, le Bayern Munich n’a pas ménagé ses efforts pour mettre la pression sur le staff tricolore afin que celui-ci ménage la recrue la plus chère de son histoire. Le club allemand a même prévenu l’UEFA selon le Journal du Dimanche.

C’est ce qu’on appelle un gros coup de pression. Le dernier rassemblement de l’équipe de France a été marqué par les échanges tendus entre le staff des Bleus et celui du Bayern Munich. Au cœur des tensions, Lucas Hernandez, recrue la plus chère de l’histoire du géant bavarois (80 millions d’euros), et son genou douloureux. Si le champion du monde a disputé le deuxième match de l’équipe de France contre la Turquie (1-1), il a en revanche été ménagé trois jours plus tôt face à l’Islande (1-0). Didier Deschamps et son staff ont jugé que leur défenseur n’était "pas disponible pour jouer."

Un médecin du Bayern à la radiographie

Difficile de ne pas voir derrière ce forfait la grosse pression exercée par le Bayern. Selon le JDD, le club allemand a envoyé un médecin en France afin que celui-ci assiste à la radiographie de Lucas Hernandez. Ce n’est pas tout. Compte tenu du résultat positif de ces examens, le médecin du Bayern Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt, a ensuite écrit au staff des Bleus pour l’avertir des risques qu’il prend s’il aligne son joueur face aux Islandais. Un courrier avec en copie l’UEFA, preuve que le Bayern a pris toutes les mesures pour se couvrir. Et mis le staff des Bleus face à ses responsabilités. Titulaire lors du match face aux Turcs, Hernandez est revenu en Bavière sans douleur. Et Niko Kovac qui l’a aligné samedi sur la pelouse d'Augsbourg (2-2), a même remercié Didier Deschamps de lui avoir redonné du temps de jeu.

AB