RMC Sport

Equipe de France: le week-end des recalés de Deschamps

Alors qu'ils postulaient à une place en Equipe de France, ces onze joueurs-là n'ont pas été appelés par Didier Deschamps la semaine passée. Retour sur le week-end de Laporte, Aouar, Ben Yedder et des autres recalés.

GARDIEN

Lecomte (Montpellier, défaite 3-2 contre l’OL)

Le gardien de Montpellier, appelé en septembre dernier à Clairefontaine après le forfait de Lloris, a certes pris trois buts à Lyon dimanche, mais il a tout de même réalisé onze arrêts, et a longtemps permis à la formation héraultaise de rester à portée.

DEFENSEURS

Dubois (OL, victoire 3-2 contre Montpellier)

Le latéral droit de l’OL, remplaçant face au MHSC, est entré en jeu en fin de première période à la place de Marçal. Plutôt appliqué défensivement, il s’est distingué par une lourde frappe repoussée par Lecomte, puis par un centre parfait sur la tête d’Aouar pour le troisième but lyonnais.

Lenglet (Barcelone, victoire 4-1 contre le Betis)

Si Umtiti est de retour de blessure, c’est bien lui qui a une nouvelle fois été aligné dans la défense centrale du Barça au côté de Piqué pour un périlleux déplacement au Betis Séville. Sa relation avec le patron de la charnière catalane est de plus en plus intéressante, et il s’est encore fait remarquer par sa lecture du jeu et ses interceptions. Un très bon match, donc.

Laporte (Manchester City, victoire 3-2 contre Swansea)

Devenu titulaire indiscutable à Manchester City, le défenseur n’a pas rendu la meilleure copie de sa saison sur le terrain de Swansea en Cup. Il a même semblé assez nerveux – en témoigne un carton jaune reçu à la pause pour une petite embrouille – et aurait pu être expulsé après quelques fautes grossières.

Lala (Strasbourg, 2-2 contre Nîmes)

Le latéral droit strasbourgeois, qui a vu Sidibé et Pavard être appelés à son poste, n’a pas non plus fait un grand match ce week-end. Il s’est même retrouvé au cœur d’une étrange situation, puisque sa faute sur le troisième but alsacien (64e) entraîne le refus de ce dernier (après intervention du VAR) et offre un coup franc sur lequel Nîmes revient à 2-1.

MILIEUX

Bakayoko (AC Milan, défaite 3-2 contre l’Inter)

Malgré la frustrante défaite des siens dans le derby milanais, le milieu a confirmé sa grosse montée en puissance dans un match tendu. Il a inscrit son premier but en Italie d’une tête rageuse en seconde période, et a sans doute été le meilleur joueur chez les Rossoneri.

Nzonzi (AS Rome, défaite 2-1 contre la SPAL)

Dans le dur à la Roma depuis quelques semaines, Nzonzi a été titularisé ce week-end sur le terrain de la SPAL, et a concédé un étonnant revers chez le 15e de Serie A. Correct en début de partie, il s’est peu à peu éteint, pour une prestation assez médiocre à l’arrivée.

Aouar (OL, victoire 3-2 contre Montpellier)

Laissé sur le banc par Genesio face au Barça mercredi dernier, le milieu a fait son retour dans le onze de départ lyonnais. Auteur d’un début de match assez brouillon, il s’est bien rattrapé après la pause. C’est lui qui est à l’origine du penalty obtenu (et manqué) par l’OL à la 71e, et il a inscrit d’une belle tête son premier but de l’année 2019 en fin de match.

ATTAQUANTS

Ben Yedder (Séville, victoire 1-0 contre l’Espanyol)

Le buteur de poche du FC Séville marche sur l’eau dernièrement, et a encore inscrit dimanche le but de la victoire, sur penalty. Avec 16 réalisations désormais, il est troisième meilleur buteur (ex-aequo) de la Liga, derrière Messi et Suarez. Rien que ça.

Benzema (Real Madrid, victoire 2-0 contre le Celta Vigo)

Pour le grand retour de Zidane sur le banc merengue, "KB9" a offert une jolie passe décisive à Isco sur le premier but du Real, mais il a perdu quelques duels et s’est montré assez discret, notamment dans la surface adverse. A cédé sa place à la 82e.

Lacazette (Arsenal, n’a pas joué)

Moyen contre Rennes jeudi dernier en Ligue Europa, l’attaquant des Gunners a pu profiter d’un week-end de repos, puisque Arsenal n’a joué ni en Premier League, ni en FA Cup.

CC