RMC Sport

Equipe de France: Pogba, "dégoûté" par la parade sur les Champs, veut rattraper ça

EXCLU RMC SPORT. Leader des Bleus pendant la Coupe du monde, Paul Pogba a noté un changement dans le regard des gens, mais surtout des jeunes joueurs. Il attend désormais de fêter ce trophée avec les fans après le passage express du bus sur les Champs Elysées qu’il regrette.

Paul Pogba profite de la trêve internationale pour faire une parenthèse enchantée avec l'équipe de France entre les turbulences qui secouent Manchester United. Dans un entretien accordé à RMC Sport, le milieu de terrain des Bleus reconnaît que le regard des gens a changé sur lui et ses partenaires depuis leur sacre mondial le 15 juillet dernier et veut savourer ses retrouvailles avec le public lors du match face aux Pays-Bas, dimanche au Stade de France, après avoir affronté l'Allemagne jeudi en Ligue des Nations.

Pogba met en garde et prend l'exemple de Lloris

"Tu m’appelles champion maintenant!", lâche-t-il devant le journaliste de RMC Sport, ce mardi. "On est plus reconnu, poursuit-il. L’impact de la Coupe du monde, c’est mondial. Le regard des gens a changé. Si tu as envie de te balader torse nu, partout dans le monde, tu ne pourras plus le faire. On peut se servir de l’exemple d’Hugo. Un truc qui se passe dans ta vie normale va sortir et va faire un peu plus de bruit parce qu’il est champion du monde. C’est un être humain, on reste des êtres humains. Les gens doivent penser à ça, on est des champions du monde, oui, mais on est aussi des êtres humains."

"Même si tu ne le veux pas, t’es obligé de montrer l’exemple"

Paul Pogba, qui s’est révélé comme l’un des leaders de l’équipe, reconnaît qu’il a aussi une image de modèle auprès des jeunes générations. "Après cette Coupe du monde, les enfants auront cette image qu’on a eu à la Coupe du monde 1998, projette-t-il. On sera des modèles pour ces enfants. C’est pour ça que tu dois montrer l’exemple. Même si tu ne le veux pas, t’es obligé de montrer l’exemple. Tu as toujours une image du footballeur qui a gagné la Coupe du monde. Les plus jeunes vont toujours regarder vers leurs fans." 

La parade sur les Champs-Elysées? "On était dégouté"

Il attend désormais avec impatience les retrouvailles avec le public français, qu’il a quitté sur un goût d’inachevé après la polémique du passage express du bus sur les Champs-Elysées.

"La parade était très courte pour nous aussi, assure-t-il. Je voulais aussi passer le message aux gens qui pensaient que les joueurs étaient responsables de ça. Je pense que c’était pour des raisons de sécurité. Mais on était dégouté de ne pas passer vraiment ce moment important avec les supporters et ces personnes qui se sont déplacées jusqu’à Paris pour nous voir, fêter ça avec nous. Dix, quinze minutes, c’est vraiment rapide. On était dégoûté, on est désolé. On espère vraiment fêter ça avec nos fans et j’espère que ce sera après une victoire."

NC avec Mohamed Bouhafsi