RMC Sport

Equipe de France: Pogba reconnaît qu'il a un peu taquiné les joueurs du PSG

Moins de deux semaines après la qualification de Manchester United face au PSG en Ligue des champions, Paul Pogba a retrouvé quelques joueurs parisiens lors du rassemblement de l'Equipe de France. Et il a expliqué avoir "un peu" évoqué la rencontre avec eux.

Suspendu pour le match retour au Parc des Princes, Paul Pogba avait assisté depuis les tribunes, le 6 mars dernier, à la victoire de Manchester United contre le PSG en 8e de finale retour de Ligue des champions (3-1). Et il avait aussi pu voir la détresse parisienne.

Moins de deux semaines après, le milieu des Red Devils a retrouvé quelques joueurs du camp d'en face lors du rassemblement de l'Equipe de France: Areola, Kimpembe, Kurzawa, et Mbappé. Et comme l'a reconnu la "Pioche", il y a eu quelques discussions à ce sujet dans les allées de Clairefontaine. Des discussions, et une pincée de chambrage.

"On en a parlé un peu. C’est normal de reparler des derniers matchs, ça arrive souvent, surtout que celui-là était important. J’ai joué contre mes amis, maintenant je les retrouve ici. On a parlé des détails, de ce qui s’est passé après, mais sans plus, a expliqué Pogba en conférence de presse. On se taquine un peu, mais tout se fait dans le respect."

Au soutien de Kimpembe

Le milieu a bien précisé que ses camarades parisiens de sélection n'étaient pas encore prêts à en rire. "Ils sont dégoûtés, mais bon maintenant c’est passé, ils ont encore des matchs cette saison..."

Pogba a aussi évoqué le cas Presnel Kimpembe, auteur malheureux de la main qui a offert le penalty de la qualification à Manchester. "Kim, c’est un homme qui est fort mentalement, ce qu’il s’est passé en Ligue des champions ça arrive. C’est le foot, oui il fait une main au match retour, mais il ne faut pas oublier qu’au match aller il délivre le PSG. On a souvent tendance à parler des mauvaises choses et à oublier les bonnes, mais il en a fait beaucoup, des bonnes. C’est un professionnel, il faut oublier et passer à autre chose."

CC avec Sarah Griffon et Mélanie Ferreira