RMC Sport

Equipe de France: pour Rothen, le retour de Benzema va "donner du style" aux Bleus

Rappelé par Didier Deschamps pour participer à l'Euro, Karim Benzema va changer la visage de l'attaque de l'équipe de France et peut-être lui donner "plus de style", à en croire Jérôme Rothen.

Maintenant que le retour de "KB9" en équipe de France a été acté, avec l'annonce de la liste de Didier Deschamps pour l'Euro mardi, les fans des Bleus salivent déjà en imaginant leur ligne d'attaque. Tous les trois associés, Karim Benzema, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé devraient former un trio prometteur, potentiellement le meilleur du monde, s'ils se révèlent complémentaires. C'est en tout cas l'avis de Jérôme Rothen, qui estime que l'arrivée de l'attaquant du Real Madrid devrait "donner plus de style" à la sélection.

Permettre aux joueurs de "trouver leur positionnement"

Dans Top of the Foot ce mercredi, le membre de la Dream Team RMC Sport s'est à nouveau réjoui de la sélection de Benzema. "L'équipe de France a gagné avec Olivier Giroud, qui apporte autre chose et que je ne vais pas critiquer, a-t-il relativisé. Mais ce poste de numéro 9 peut donner plus de style, un style bien précis, et permettre à des joueurs de se libérer autour lui, de trouver leur positionnement."

Pour l'ancien de Monaco et du PSG, le retour de Benzema s'inscrit dans une refonte du secteur offensif qu'a initiée Deschamps depuis 2018: "Dans la façon de façonner cette équipe après la Coupe du monde, Deschamps a tenté des choses pour essayer d'avoir peut-être un peu plus de maitrise, pour prendre plus de risques sur le secteur offensif, a-t-il rappelé. Ca n'a pas donné satisfaction, parce qu’il n'avait certainement pas les joueurs aux bons postes."

Cadrer Griezmann

Benzema, 29 buts inscrits cette saison avec le Real, pourrait être l'homme clé dans ce changement. "On connait offensivement Didier Deschamps, il va donner beacoup de liberté offensive à ses meilleurs joueurs, explique Rothen. Il l’a fait avec Mbappé, il l’a fait aussi avec Griezmann, qui décrochait par moments sur la ligne des milieux lorsqu'il jouait n°10. Benzema aura aussi cette liberté. On s'interrogeait sur le positionnement de Griezmann, peut-être que la présence de Benzema va l’obliger à jouer dans une certaine position."

Quant aux problèmes éventuels d'équilibre qui pourraient se poser avec ces trois joueurs majeurs, il les balaie d'un revers de main. "Quand tu parles de ces trois joueurs, ne me dites pas qu’ils ne peuvent pas être complémentaires et avoir de la complicité. Ils rendent beaux et meilleurs les joueurs autour d'eux", ajoute Rothen. Une affirmation qui sera confirmée ou non après le premier match de l'Euro, face à l'Allemagne le 15 juin.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport