RMC Sport

Equipe de France: Suppléants, réservistes, pourquoi Deschamps a tout changé

Alexandre Lacazette

Alexandre Lacazette - @AFP

Didier Deschamps, a surpris en nommant des "suppléants" à la place des habituels réservistes. Un changement de statut important dans l’esprit du sélectionneur.

C’est la principale curiosité de cette liste concoctée par Didier Deschamps. Le sélectionneur a innové pour la Coupe du monde 2018. Désireux de travailler "sur le qualitatif" dès le premier jour, Deschamps a aussi changé son fonctionnement. Les habituels réservistes sont devenus des suppléants et les onze joueurs concernés (Ben Yedder, Coman, Debuchy, Costil, Digne, Lacazette, Martial, Rabiot, Sakho, Sissoko, Zouma) ne participeront pas à la préparation, contrairement à l’Euro 2016 et la Coupe du monde 2014.

"Les suppléants auront un programme et au cas-où, ils se tiendront prêts", a déclaré le sélectionneur. Jusqu’au 4 juin, date à laquelle Didier Deschamps communiquera sa liste définitive pour le Mondial, l’espoir demeure. Les incertitudes entourant l'état de forme de Djibril Sidibé et Benjamin Mendy, revenus de blessure il y a peu et à court de compétition, sont autant d'opportunités pour les déçus de la veille. Raphaël Varane doit en plus disputer la finale de la Ligue des champions (le 23 mai contre Liverpool).

De l'espoir pour les suppléants

Blessé à la cuisse gauche, le défenseur avait été remplacé par Adil Rami lors du dernier Euro. On ne lui souhaite pas pareille mésaventure, mais les coups du sort frappent régulièrement l’équipe de France depuis que Deschamps en a pris la tête, en 2012. Lors du dernier Mondial, en 2014, Steve Mandanda, Franck Ribéry et Clément Grenier avaient été remplacés par Stéphane Ruffier, Rémy Cabella et Morgan Schneiderlin. Il y a donc de l'espoir pour les suppléants.

VIDEO. Equipe de France : Deschamps justifie son choix de recaler Rabiot

QM