RMC Sport

Euro 2016 : le baromètre des Bleus à J-32

-

- - -

Chaque début de semaine jusqu’à la divulgation de la liste des Bleus de Didier Deschamps en mai prochain, RMC Sport vous proposera le(s) top(s) et flop(s) du week-end. Une sélection de joueurs potentiellement sélectionnables qui ont marqué des points en vue de l’Euro 2016 ou, au contraire, compromis leurs chances d’y participer.

Les tops du week-end :

Olivier Giroud (Arsenal)

L’attaquant des Gunners a réalisé son meilleur match depuis longtemps selon Arsène Wenger. Olivier Giroud a scoré lors du nul arraché face à Manchester City (2-2) dimanche (37e journée de Premier League). Il n’avait plus marqué depuis quinze matches. Auteur d’une excellente prestation, il a par ailleurs délivré une passe décisive.

Alexandre Lacazette (Lyon)

Depuis plusieurs week-ends, il montre à Didier Deschamps qu’il est bien plus qu’un remplaçant ou un potentiel réserviste. Il a inscrit samedi face à Monaco (6-1) son deuxième triplé de la saison. Percutant, efficace, il en est à 21 buts inscrits en Ligue 1 cette saison. Il est le premier français depuis Stéphane Guivarc’h (entre 1996 et 1998 avec Auxerre) à dépasser la barre des vingt buts en championnat lors de deux saisons consécutives.

Christophe Jallet (Lyon)

Passeur décisif sur le deuxième but d’Alexandre Lacazette, il a répété les efforts et les dédoublements lors la victoire lyonnaise (6-1) face à l’ASM qui assure la Ligue des Champions à l’OL.

Les flops du week-end :

Hugo Lloris (Tottenham)

Le capitaine des Bleus a chuté (1-2) à domicile dimanche avec Tottenham face à Southampton. Hugo Lloris est fautif sur les deux buts des visiteurs. Sur le premier, le gardien aurait pu se déployer et faire mieux avec sa main droite. Sur le second, il ne réagit pas assez rapidement à une frappe qui passe entre les jambes de plusieurs joueurs.

Antoine Griezmann (Atlético de Madrid)

Un petit flop pour le joueur de l’Atlético. Le héros de Munich n’a joué que 45 minutes mais n’a rien montré lors de la défaite madrilène à Levante (2-1). Il n’a pas apporté sa vitesse naturelle. Cette défaite élimine l’Atlético de la course au titre en Liga, à une journée de la fin.

Raphaël Varane (Real Madrid)

En défense, on n’a pas le droit à l’erreur. Dimanche face à Valence, il renvoie le ballon un peu trop mollement face à Rodrigo qui a transformé l’offrande en but. Une erreur toutefois sans conséquence pour le Real qui s’est finalement imposé (3-2).

M.Bo