RMC Sport

Courbis : "Je ne vois pas de progrès chez Varane"

L’équipe de France s’est imposée aux Pays-Bas ce vendredi en match amical (3-2). Membre de la Dream Team RMC Sport, Rolland Courbis s’inquiète des errances de la défense, en difficulté dans cette rencontre à deux mois et demi du début de l’Euro. Et met en doute la progression de Raphaël Varane.

« Malgré la qualité de ces matches, il y a une inquiétude qui augmente à chaque match pour l’Euro 2016 : sur le plan défensif, autant individuellement que collectivement, par rapport à notre manque de solidité, nos mécanismes, aux buts évitables que nous prenons. Je ne sais pas si on va gagner l’Euro. Mais il va falloir pour ça qu’on soit beaucoup plus solide défensivement. Les buts que nous prenons, je les mets huit ou neuf fois sur dix dans la catégorie des buts évitables. En tant qu’entraîneur, je dis qu’il y a des buts que prend l’équipe que je ne digèrerais pas.

« Kurzawa est meilleur que Digne »

Didier Deschamps ne va pas être têtu. Il a certainement voulu encore voir Lucas Digne. On verra ce qu’il va se passer contre la Russie. Mais dans les sept à huit joueurs qui doivent encore se disputer les quelques places qui restent, Layvin Kurzawa va certainement piquer la place de Lucas Digne. C’est mon point de vue. Je pense que Kurzawa est meilleur que Digne. Christophe Jallet, je ne le trouve pas mal du tout. Il est assez régulier, il tient la route.

« Varane devait être notre leader »

Je veux parler de Raphaël Varane. Il y a deux ans, et je trouve que c’était mérité, c’était notre futur leader, le futur Laurent Blanc. Il y avait même des petits sous-entendus de Beckenbauer. Mais aujourd’hui, l’évolution de Varane, dans son club, dans son jeu, m’inquiète. Il m’inquiète. Je ne vois pas de progrès, ni dans son comportement, ni dans son regard.

Je suis inquiet de celui qui devait être mon leader. Et quand on se demande qui on doit mettre aux côtés de Varane, je dis attention. Didier Deschamps va regarder la fin de saison du Real Madrid et prendra ses responsabilités, comme il a toujours su le faire. Il va falloir rapidement que dans les matches de préparation, Varane soit nettement meilleur et s’impose. Parce que le sélectionneur va avoir des décisions compliquées à prendre concernant la charnière centrale. Je sais qu’il sera dans les onze, mais il n’est pas, pour moi, le joueur important qu’on espérait qu’il soit. »