RMC Sport

France-Allemagne: l’action du but avait été préparée, révèle Hernandez

Lucas Hernandez s’est distingué lors de France-Allemagne, mardi à l’Euro (1-0), en délivrant un centre décisif sur le but contre son camp de Mats Hummels. Une situation de jeu que les Bleus avaient anticipée à l’entraînement, assure le défenseur du Bayern Munich.

A l’extérieur mais un peu à domicile quand même. Lucas Hernandez a retrouvé le gazon de l’Allianz Arena lors de France-Allemagne, mardi à l’Euro (1-0). Là où il évolue toute l’année avec le Bayern Munich. Et le défenseur des Bleus en a profité pour se distinguer dans ce choc face à la Mannschaft. Bien lancé par une ouverture de Paul Pogba, il a délivré un centre décisif sur le but contre son camp de Mats Hummels (20e). Une action préparée par les champions du monde les jours précédents, d’après Hernandez.

>> Euro: les infos en direct

"C’est une magnifique passe de Paul. On l’a un peu travaillé à l’entraînement, a révélé le latéral gauche de 25 ans, ce jeudi en conférence de presse. On savait que la défense de l’Allemagne coulissait et que j’allais être seul de mon côté. A partir du moment où Paul a reçu le ballon et a levé la tête, je savais que j’allais faire l’appel en profondeur. Son ballon était magnifique. Après, j’ai voulu mettre un centre fort à ras de terre. Et Hummels a marqué le but contre son camp, mais derrière lui, il y avait Kylian (Mbappé). C’est quelque chose qu’on a travaillé à l’entraînement et ça a payé."

"Tous les matchs seront des finales"

Malgré la satisfaction, Hernandez n’a pas tellement eu le temps de savourer sur le moment: "Je ne suis pas quelqu'un qui marque souvent. Je me replace vite. Dans ma tête, on marque le but mais c'est fini, il faut se reconcentrer car il y a une autre action qui va arriver. J'ai célébré un peu mais je suis reparti vite."

Le natif de Marseille a désormais le regard tourné vers Budapest, où la France va affronter la Hongrie, samedi, lors de son deuxième match de l’Euro (15h). Avec l’intention de mettre la même envie sur la pelouse de la Puskas Arena. "Je suis un compétiteur, j'aime tout donner à chaque match. Mes coéquipiers sont pareils, ça s'est vu contre l’Allemagne, lance le joueur formé à l’Atlético de Madrid. On est très motivés pour atteindre la finale de la compétition. C'est à nous de continuer comme ça. Tous les matchs qui nous restent seront des finales".

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport