RMC Sport

France-Allemagne: Maracineanu apprécie l’engagement des Bleus contre le racisme

Roxana Maracineanu a réagi mardi à la polémique née de la décision des Bleus de poser un genou à terre avant leur match de l’Euro contre l’Allemagne (21h). Au micro de BFMTV, la ministre déléguée chargée des Sports a salué l’engagement des joueurs de l’équipe de France contre les discriminations.

La polémique enfle autour du genou à terre que poseront les Bleus avant leur match de l’Euro contre l’Allemagne ce mardi (21h). Critiqué par certains hommes politiques, les joueurs de l’équipe de France ont reçu le soutien du président de la FFF Noël Le Graët, mais pas que. Interrogé par BFMTV, Roxana Maracineanu a salué leur initiative.

"Je suis attaché au rôle du sport, des sportifs pour parler des droits de l’Homme dans notre pays et dans le monde. Je crois que c’est ce que les joueurs de l’équipe de France souhaitent faire au côté des autres équipes nationales, a estimé la Ministre déléguée chargée des Sports. C’est se positionner pour une cause mondiale et qui leur tient à cœur. C’est aussi parce que leurs coéquipiers ou eux-mêmes sont encore malheureusement parfois les victimes, sur les terrains de football ou sur les réseaux sociaux, de comportements de la part des supporters dont ils souffrent. Aujourd’hui, ils veulent aussi témoigner de leur engagement pour la lutte contre toute forme de discrimination et en particulier le racisme."

>> Tous les matchs de l’Euro sont accessibles via l’offre RMC Sport-beIN Sports

Maracineanu travaille pour "embarquer les joueurs et les médias dans ces causes"

Relancé sur le besoin des joueurs de l’équipe de France d’expliquer leur démarche, Roxana Maracineanu a souligné l’importance du rôle des sportifs pour faire connaître au plus grand nombre les actions lancées pour lutter contre les discriminations.

"Aujourd’hui, moi aussi je m’attache à essayer de faire une explication de texte de ce que nous mettons en place en France avec les fédérations et les institutions, a poursuivi l’ancien nageuse olympique. Pour embarquer les joueurs et les médias dans ces causes afin de véritablement engager des plans d’actions et de lutter contre des dérives que l’on peut constater dans le sport. Ce sont aussi des enjeux de notre société face auxquels le sport peut aussi être une solution."

Maracineanu tacle la récupération politique

L’envie des Bleus de s’engager contre le racisme et de mettre un genou à terre constitue une bonne chose pour la Ministre en charge des Sports. A l’inverse, la membre du gouvernement a regretté la polémique née de la récupération faite par certains opposants.

"Il ne faut pas aller trop loin, il faut simplement que ces joueurs se sentent à l’aise d’exprimer ce qu’ils sont, ce en quoi ils croient et que derrière cela ne soit pas récupéré afin de nourrir des théories et des notions de séparatisme ou de séparation dans notre société, a martelé Roxana Maracineanu. Au contraire il faut valoriser le sport pour le vivre ensemble qu’il procure et la tolérance qu’il apprend dès le plus jeune âge à nos enfants."

Et la ministre de conclure en taclant les détracteurs des Bleus: "C’est dommage que des partis politiques extrémismes choisissent de se saisir de ce sujet qui devrait être une joie, a enchaîné la médaillée d’argent des JO de Sydney. Aujourd’hui l’équipe de France joue son premier match de l’Euro. C’est surtout là-dessus que les Français et Françaises ont envie de se concentrer pour suivre ce match et encourager notre équipe de France."

JGL