RMC Sport

France-Bulgarie: Deschamps donne des précisions sur la blessure de Benzema

A une semaine du premier match des Bleus à l’Euro, Karim Benzema a dû sortir sur blessure à la 40e minute de France-Bulgarie ce mardi soir, au Stade de France.

C’est l’image que personne ne voulait voir. L’un des joueurs de l'équipe de France en train de grimacer et contraint de quitter la pelouse du Stade de France. Coup du sort, c’est Karim Benzema, enfin de retour chez les Bleus cet été après cinq ans et demi d’absence, qui a été victime d’une blessure ce mardi face à la Bulgarie, à une semaine du premier match de l’Euro (le 15 juin face à l’Allemagne à Munich). Touché à la cuisse droite, juste au-dessus du genou, l’attaquant du Real Madrid a dû céder sa place à Olivier Giroud à la 40e minute de cette seconde rencontre de préparation.

A la mi-temps, sur M6, Didier Deschamps a donné des précisions sur la blessure de Karim Benzema. "C’est une béquille, il a pris un bon coup, a expliqué le sélectionneur des Bleus. Il s’est arrêté parce qu’il sentait que ça durcissait. Il n’y a pas de risque à prendre." Strappé, puis soigné, le n°19 des Bleus s’est installé en tribunes pour suivre la fin de la première période. Au retour des vestiaires, il a repris place aux côtés des remplaçants tricolores. Les premières nouvelles semblent donc rassurantes, mais le temps va filer vite d’ici l’entrée en lice des Bleus à l’Euro.

L’Allemagne le 15 juin, puis la Hongrie quatre jours plus tard

L’équipe de France est attendu sur la pelouse de Munich le 15 juin, pour un premier choc face à l’Allemagne, qui s’est amusée lundi soir en amical face à la faible Lettonie en retrouvant de l’efficacité offensive (7-1). Quatre jours plus tard, les Bleus seront à Budapest pour affronter la Hongrie dans un stade plein, avec 68.000 spectateurs sans doute très chauds. Didier Deschamps et ses joueurs termineront la phase de groupes de l’Euro le 23 juin face au Portugal de Cristiano Ronaldo, encore à Budapest. Avec Karim Benzema, dans une forme étincelante cette saison au Real Madrid, les Bleus seraient plus sereins. Les Bleus et tous leurs supporters doivent espérer que les examens ne décèleront rien de grave pour la cuisse de leur avant-centre.

LP