RMC Sport

France-Croatie: Deschamps réclame les cinq changements à l’UEFA

Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France, exhorte l'UEFA à adopter la règle des cinq changements en Ligue des Nations pour éviter les risques de blessures sur au rythme effréné.

Didier Deschamps monte au créneau. Le sélectionneur de l'équipe de France a exhorté l'UEFA à adopter la règle des cinq changements lors de la Ligue des Nations. La confédération européenne a en effet décidé de maintenir les trois remplacements après en avoir autorisé deux de plus cet été lors des Coupes d'Europe des clubs. Pour Deschamps, le rythme effréné imposé aux joueurs oblige à des aménagements pour éviter des blessures. 

"Ça me semble tellement évident et cohérent"

"J’espère que l’UEFA prendra conscience de la réalité pour avoir cinq changements, a-t-il déclaré en conférence de presse, mardi après la victoire face à la Croatie (4-2). Aujourd’hui, les joueurs finissent avec des enchaînements de matchs tous les trois jours. Avec les calendriers qu’ils auront en club, ça me semble tellement évident et cohérent. Ça ne peut être qu’un plus. Nous avons tous comme objectif l’intégrité physique des joueurs. On est à peine au mois de septembre. J’espère que les sélectionneurs seront entendus."

Le coronavirus et le déplacement des rencontres engendrent en effet une grosse densité de rencontres. Les joueurs de l'équipe de France disputeront trois matchs en octobre (un amical, plus deux de Ligue des Nations) tout comme en novembre. Du jamais-vu à cette période de l'année. 

Le discours de Deschamps rejoint celui de son confrère et grand ami, Joachim Löw, sélectionneur de l'Allemagne, lui aussi dans l'attente de la règle des cinq changements. "Je dois le dire sous forme de critique: si on ne le fait pas maintenant, on le fera quand? On aurait dû dire que cinq remplacements était une solution sensée", a-t-il déclaré la semaine dernière. 

NC