RMC Sport

Islande-France: Deschamps encense Tolisso

L’équipe de France s’est imposée en Islande (1-0) ce vendredi lors des éliminatoires de l’Euro 2020. Solide au milieu de terrain, Corentin Tolisso a impressionné et a reçu les félicitations de Didier Deschamps après la rencontre.

Champion du monde en 2018 mais gravement blessé au genou la saison passée, Corentin Tolisso renaît au Bayern Munich depuis quelques mois. En équipe de France, le milieu de terrain de 25 ans profite des absences de Paul Pogba et N’Golo Kanté pour enchaîner les sélections et a encore affiché beaucoup de solidité ce vendredi lors de la victoire des Bleus en Islande (1-0) lors des éliminatoires de l’Euro 2020.

Emballé par les récentes prestations de l’ancien joueur de l’OL, Didier Deschamps l’a chaudement félicité après le succès tricolore à Reykjavik. "Coco est en pleine confiance, c’est un milieu de terrain complet même si dans le système et dans la position où il joue là, je suis un peu obligé de le freiner parce qu’il est attiré par les projections offensives, a lancé le sélectionneur français lors de son passage face aux médias. Il a en plus par rapport aux autres milieux de terrain, cette capacité d’alterner le jeu notamment sur des diagonales, des transversales."

Tolisso toujours numéro 3?

Entre un profil plus défensif que Paul Pogba et peut-être plus complet que N’Golo Kanté, notamment dans son apport offensif, Corentin Tolisso a réalisé trois matchs pleins avec les Bleus lors des duels remportés contre l’Albanie, Andorre et l’Islande. Efficace à la récupération et utile dans la redistribution du ballon, l’international de 25 ans a répondu présent pour sa seizième cape sous le maillot bleu. A tel point que celui qui se voyait en septembre dernier comme la doublure des deux tauliers tricolores pourrait bien s’installer dans la durée dans l’entrejeu de l’équipe de France.

"Dans les derniers mois, pensez-vous que Paul Pogba s’est montré supérieur à Corentin Tolisso, s’est même interrogé Jean-Michel Larqué ce vendredi sur RMC. Il fait partie de la machine à gagner au Bayern Munich alors que Pogba ne fait même pas partie d’une équipe qui est une machine à perdre à Manchester." Reste à savoir si cela sera suffisant pour voir Corentin Tolisso supplanter deux véritables cadres dans l’esprit de Didier Deschamps.

Jean-Guy Lebreton