RMC Sport

Larqué : "L’absence de Ben Arfa est une déception"

Membre de la Dream Team RMC Sport, Jean-Michel Larqué revient sur l’annonce des 23 joueurs sélectionnés pour l’Euro par Didier Deschamps. Il pointe particulièrement l’absence d’Hatem Ben Arfa, retenu parmi les huit réservistes.

La liste

« C’est du grand classique. Il y a des joueurs qui peuvent être satisfaits d’y être. On peut penser à Yohan Cabaye et Moussa Sissoko. Mais ils ont fait partie de l’aventure. Par contre, chez les réservistes, il y a véritablement de la part de Didier Deschamps un souci d’innovation. Il n’a pris aucun joueur qui soit titulaire potentiel. Il a pris des joueurs, qui tout au long de la saison, se sont illustrés. Notamment des joueurs qui sont illustrés comme Hatem Ben Arfa, Kevin Gameiro, Alexandre Lacazette, Samuel Umtiti. Il pense à l’avenir. »

La prudence de Deschamps

« On a un peu souhaité qu’exceptionnellement le sélectionneur prenne des risques. On imaginait qu’il pourrait ne prendre que sept défenseurs. On sait qu’on a des soucis en défense centrale et aux postes de latéral droit. Il a été dans la prudence. Quand on regarde bien sa liste, à part Jérémy Mathieu qui peut jouer à la fois défenseur central et latéral gauche, tous les autres sont des spécialistes à leurs postes. Il s’est rappelé que les succès de l’équipe de France, notamment en 1998, se sont bâtis sur des équipes solides défensivement. On connait Didier avec des principes forts, on n’imaginait pas qu’il dévie de ses principes à l’occasion d’un Euro se disputant en France. »

Hatem Ben Arfa

« Didier Deschamps a voulu doubler ses quatre postes de défenseurs. A partir de ce moment-là, c’était compliqué pour Hatem Ben Arfa de faire sa place. Non pas sur sa valeur pure mais par rapport au mérite des autres. On n’aurait pas compris qu’un Dimitri Payet, qu’un Kingsley Coman, qu’un Olivier Giroud n’y soient pas parce qu’ils ont fait toute la campagne. C’est une déception parce que ne sera pas, peut-être, à cet Euro le meilleur joueur français de la saison. On peut nous le tourner dans tous les sens, c’est décevant. On n’est pas en train d’essayer de valoriser Ben Arfa en dévalorisant les autres. Je rappelle quand même que pour qu’il revienne en équipe de France, il a fallu qu’il fasse des performances plus longtemps que certains joueurs. On était un peu sceptique sur lui. »

Le potentiel des Bleus

« Je ne vois pas d’équipe nationale beaucoup plus forte que l’équipe de France actuellement. Les Bleus peuvent tenir la dragée haute à n’importe quelle nation. Sa marge est également trop faible pour imaginer qu’elle va se balader lors de cette Euro. On a été champion du monde avec un défenseur qui n’avait jamais marqué avant, qui n’a jamais marqué après et qui, ce soir-là, avait marqué deux buts. Elle fera bonne figure au cours de cet Euro. »

la rédaction