RMC Sport

Quand Didier Deschamps aimerait qu'on parle un peu mieux des Bleus

Didier Deschamps

Didier Deschamps - AFP

Au cours de sa conférence de presse avant Allemagne-France, Didier Deschamps a laisser entendre qu'il trouvait que l'équipe de France n'était pas assez considérée.

Il est vrai que la période est un peu compliquée pour Didier Deschamps: qualifié pour la Coupe du monde à la première phase de son groupe, le sélectionneur des Bleus a dû affronter débats et manchettes dans la presse sur le pauvre jeu des Bleus et la tristesse offensive des Bleus. un comble quand on voit l'effectif à sa disposition et donc une critique claire de son travail.

Et quand une victoire sans appel face au Pays de Galles lui offre un peu de répit, il doit encaisser la déferlante médiatique sur Benzema. Alors quand Loïc Briley, envoyé spécial de BFM Sport et RMC Sport lui demande ce qu'il pense du fait que les bookmakers placent la France dans les favoris du Mondial, sa première réponse est "so" Deschamps, tout en agacement contenu et pique en passant: "Ils ne doivent pas être Français!".

Deschamps: "Des gens spécialisés nous voient comme des favoris"

"Les bookmakers prennent des risques en nous mettant favoris, a continué Didier Deschamps. C'est quelque chose qui est flatteur. Hors de nos frontières, il y a beaucoup de gens spécialisés qui nous reconnaissent beaucoup de qualités et nous voient dans les favoris pour la prochaine Coupe du monde", a-t-il enchaîné, critiquant en creux le traitement des Bleus à l'intérieur des frontières.

même type de remarque quelques temps plus tard, au détour d'une question sur l'Italie, en ballottage défavorable en barrage (un match à suivre en direct commenté sur RMC Sport). "Les Suédois, pour ceux qui pensaient que c'était une équipe moyenne, ont montré qu'ils pouvaient faire de belles choses." une manière de rehaussé la performance des Bleus, qui s'est qualifiée sans passer par les barrages pour la première fois depuis bien longtemps. Une performance pas assez appréciée pour Didier Deschamps, de toute évidence. 

VIDEO - Didier Deschamps : "Les questions sur Benzema? Ça peut devenir lassant"

PK et LB