RMC Sport

"Violent et inacceptable": Deschamps revient sur le tag sur sa maison après les propos de Benzema

Face à Apolline de Malherbe, sur BFMTV, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps est revenu ce samedi sur l’ampleur des conséquences des déclarations de Karim Benzema, qui avait accusé l’ancien capitaine des Bleus d’avoir cédé à une partie raciste de la France, en 2016.

Didier Deschamps ne l'oubliera jamais. Parmi tous ces moments "très désagréables", de souffrance, qui jalonnent la carrière d’un entraîneur ou d’un sélectionneur, l’épisode Karim Benzema est celui qui l’a le plus marqué, surtout parce que sa famille a été directement touchée par un épisode qui ne tenait plus du sportif. Accusé par Karim Benzema d'avoir cédé à "une partie raciste de la France" après sa non-sélection à l'Euro 2016, Didier Deschamps avait appris, deux jours plus tard, par son épouse, que leur maison de Concarneau avait été vandalisée, avec un tag le traitant de "raciste".

Deschamps: "Le mot juste, c'est inacceptable"

"Oui ça, je ne pourrai jamais oublier", a répété le sélectionneur de l’équipe de France dans l’émission 'Apolline de Malherbe, le rendez-vous', ce samedi sur BFMTV. Didier Deschamps assure accepter la critique, mais pas quand on touche son nom, sa famille: "On franchit la ligne blanche, ce sont des conséquences d’autres choses". Marqué au fer rouge par la violence de cette attaque qui le visait personnellement, à son domicile, Didier Deschamps fait en sorte d’éviter le sujet. Le temps a fait son œuvre, mais "c’est violent", reconnaît-il: "C’est violent et forcément, c'est inacceptable. Déplacé, ce n'est pas le mot. Le mot juste, c’est inacceptable."

Dans toute cette affaire, Didier Deschamps en veut autant à Karim Benzema qu’à d'autres personnes, comme Eric Cantona. L’ancien joueur de Manchester United avait déclaré dans un quotidien britannique que Benzema et Hatem Ben Arfa n'étaient pas sélectionnés en raison de leurs origines. Cette déclaration avait mis le feu aux poudres et peut-être encouragé Karim Benzema à se livrer de la sorte. L'actuel attaquant du Real Madrid n'a plus été appelé en équipe de France depuis sa mise en examen fin 2015, dans l'affaire du chantage à la sextape exercé sur Mathieu Valbuena, pour laquelle il a récemment été renvoyé en correctionnelle.

dossier :

Karim Benzema

QM