RMC Sport

Belgique-Portugal: l’élimination est "injuste" selon Fernando Santos

Fernando Santos, le sélectionneur portugais, a regretté le "résultat injuste" après la défaite de son équipe face à la Belgique (1-0) en huitièmes de finale de l’Euro.

Le Portugal s’est incliné en huitièmes de finale de l’Euro face à la Belgique (1-0), dimanche, au terme d’un match largement dominé. Une issue frustrante pour Fernando Santos, le sélectionneur. "C'est un résultat injuste, mais c'est le football, a-t-il regretté. C'est la même histoire qu'au Mondial 2018 face à l'Uruguay (le Portugal avait été éliminé 2-1 en huitième). Ça avait été un résultat injuste. Tout le monde est triste, je suis triste, les gens au Portugal sont tristes."

"La Belgique a frappé six fois et n'a cadré qu'une seule fois"

"Certains joueurs pleuraient dans le vestiaire, ça arrive dans ce genre de situations, confie-t-il. Je me sens frustré, mais on doit tous être fiers de ces joueurs, parce qu'ils ont tout donné. Ils ont tout fait pour gagner. Les joueurs sont très frustrés, mais les Portugais peuvent être fiers de ce qu'ils ont fait aujourd'hui."

"Ce ne sera pas facile de relever les joueurs, ajoute le sélectionneur. Ils ont fait un match incroyable, on a eu des occasions... La Belgique a frappé six fois et n'a cadré qu'une seule fois, et nous, on a tiré 29 fois mais le ballon n'a pas voulu entrer. Les joueurs ont tout fait pour procurer de la joie aux Portugais. On n'a pas gagné, mais on méritait de gagner. Mes joueurs ont prouvé qu'ils peuvent battre n'importe qui".

>> Suivez toutes les infos sur l'Euro EN DIRECT

Santos n’a pas accablé son équipe sur le but encaissé juste avant la mi-temps sur une frappe de Thorgen Hazard (42e). "C'est un tir lointain d'un latéral belge, commente-t-il. On ne peut pas tout contrôler. On a toujours été très bien organisés, on a joué avec trois attaquants parce qu'on voulait les deux latéraux très hauts. On n'a jamais cessé de jouer, mais le football est ainsi. On ne les pas laissé utiliser leurs armes les plus dangereuses (de Bruyne et Hazard, ndlr), mais ils ont eu un tir lointain par leur latéral gauche, qui n'a pas pour habitude de proposer ce genre de gestes... Mais c'est comme ça. Ils ont utilisé Lukaku, qui sait très bien garder le ballon, et qui a pu perdre un peu de temps en fin de match, ce qui a donné un peu d'oxygène à la Belgique. On a tout essayé, on a touché les poteaux, une frappe sur le gardien... Mais c'est comme ça, on n'a rien pu faire de plus."

NC