RMC Sport

Equipe de France: qui se cache derrière la banderole "N’Golo Comté" ?

Des supporters de l’équipe de France affichent une banderole détournée de N’Golo Kanté rebaptisé "N’Golo Comté", dans un montage potache qui provoque des attroupements en marge des matchs des Bleus.

Il y avait Clément d’Antibes et son coq, il y eut aussi cette banderole "Sarreguemines" s’affichant à peu près dans tous les champs de caméras des évènements sportifs. Depuis le début de l’Euro 2021, une nouvelle trouvaille de supporters français anime les avant-matchs de l’équipe de France.

Elle détourne le nom de N’Golo Kanté en "N’Golo Comté", qui se mue d’infatigable ratisseur de ballon au milieu de terrain en maitre-affineur d’un des fromages stars de la France. Le montage reprend toute la typographie du produit d’appellation d’origine protégée (AOP) avec le logo en forme de cloche et la couleur verte si reconnaissable.

Derrière cette banderole, se cache (pas vraiment) un groupe d’amis venant évidemment de Franche-Comté, du territoire de Belfort précisément. La bande sillonne l’Europe pour suivre les matchs des Bleus, déguisée du combo perruques coupes mulet/lunettes de soleil… et de leur inévitable banderole/montage qui leur vaut un succès imprévu.

>> Toutes les infos sur l'Euro EN DIRECT

"Dès qu’on sort la photo, tout le monde s’agglutine autour de nous"

"C’est une amie qui a repris ce montage, avant qu’on le fasse imprimer, explique Loïc, l’un des membres de la troupe à L’Est Républicain. On a reçu notre banderole… deux heures avant qu’on prenne la route, sinon on partait sans. C’était chaud. Mais depuis… c’est incroyable. Dès qu’on sort la photo, tout le monde s’agglutine autour de nous, chante des hymnes à la gloire de N’Golo, et attend longtemps, très longtemps parfois, pour avoir sa photo avec la banderole et notre petit groupe."

Après Budapest, le groupe d’amis a prévu de rentrer en France en espérant en repartir assez vite pour suivre les demi-finales et finale (organisées à Londres) en Europe. Après avoir fait l’objet d’un hymne sur le refrain des Champs Elysées de Joe Dassin lors du Mondial 2018, N’Golo Kanté se retrouve bien malgré lui sur le devant de la scène d’une manière originale. Cela atteste de son énorme cote de popularité en France.

NC