RMC Sport

Equipe de France: Koundé à gauche ? "C'est encore moins mon poste de prédilection"

Titulaire au poste de latéral droit contre le Portugal, Jules Koundé a éprouvé quelques difficultés. Alors que les blessures handicapent le côté gauche des Bleus, il avoue qu'il s'y sentirait encore moins à l'aise.

Auteur d’une belle saison en Liga avec Séville, Jules Koundé a connu des débuts plus compliqués avec l’équipe de France à l’Euro. Aligné dans le couloir droit face au Portugal (2-2), le défenseur de 22 ans a montré ses limites à ce poste et offert un penalty à la Seleçao das Quinas. De quoi permettre à Benjamin Pavard de retrouver sa place de titulaire lors du huitième de finale face à la Suisse lundi prochain (21h), à Bucarest ? A Didier Deschamps de trancher.

"Il est au courant que mon poste est défenseur central mais il pense que j'ai des capacités pour évoluer latéral droit. C'est un poste auquel je n'ai pas réellement l'habitude de jouer, a reconnu l’ancien de Bordeaux dans un entretien accordé au site de l’UEFA. J'essaie de m'adapter au mieux. Je me concentre d'abord sur la tâche défensive. Offensivement, c'est là que j'ai des progrès à faire."

Koundé: "Il m'est arrivé de jouer une fois à gauche"

Derrière Benjamin Pavard dans la hiérarchie à droite, Jules Koundé pourrait également être amené à dépanner à gauche après les blessures de Lucas Hernandez et Lucas Digne.

"Ha! Il m'est arrivé de jouer une fois à gauche, répond Jules Koundé à la question sur sa capacité à pouvoir dépanner sur ce côté. C'est encore moins mon poste de prédilection que latéral droit."

En délicatesse avec un genou, le défenseur du Bayern devrait manquer le huitième de finale contre la Nati. Lucas Digne, sa doublure de luxe, souffre d’un pépin musculaire à la cuisse et manquera aussi le duel face aux Suisses. Didier Deschamps fait désormais face à un beau casse-tête tactique.

Sans latéral gauche de formation, le sélectionneur pourrait innover et lancer Jules Koundé, Presnel Kimpembe ou même Adrien Rabiot dans le couloir. A moins que Léo Dubois, en tribunes pour deux des trois matchs du groupe F, ne bénéficie d’une chance de briller à un poste de latéral qu’il maîtrise… à droite.

JGL