RMC Sport

Real: Perez n'en veut pas à Zidane et confirme qu'il rêve d'entraîner l'équipe de France

Dans un entretien fleuve accordé ce jeudi à Onda Cero, Florentino Perez est revenu sur le départ fracassant de Zinedine Zidane du Real Madrid. Malgré sa lettre grinçante d'adieu, le dirigeant ne lui en veut pas. Et lâche au passage que Zizou rêve d'entraîner les Bleus.

Pas de rancoeur, de la compréhension et de l'affection. Dans un entretien fleuve accordé ce jeudi soir à Onda Cero, Florentino Perez a évoqué le départ de Zinedine Zidane du Real Madrid à la fin de la saison. Une décision qui a fait l'effet d'une bombe, d'autant plus avec une lettre d'adieu salée signée de son nom. Un document dont le dirigeant a mis en doute la véracité.

"Si j'ai été surpris de son départ? Non, le connaissant non. Si je l'attendais? C'était une des possibilités oui. Je le connais, la saison a été dure. C'est épuisant d'être entraîneur. J'ai lutté pour qu'il reste, j'avais passé la soirée avec lui", précise d'abord le président du club madrilène. Avant d'être relancé sur la fameuse lettre de Zizou.

"Je n'ai pas lu sa lettre d'adieu"

"Pour dire la vérité, je n'ai pas lu sa lettre d'adieu, assure Florentino Perez. Et je ne veux pas la lire parce qu'on m'a dit qu'elle n'était pas bien et je ne suis pas sûr qu'il l'ait écrite. On m'a dit que ce n'était pas lui. [...] Si nos relations étaient moins bonnes ces derniers mois? C'est votre appréciation. J'ai toujours la même affection pour celui qui a été un grand nom du football, qui est une légende du Real Madrid. Il aura toujours notre reconnaissance à tous."

Taclant une partie de la presse qui était, selon lui, contre Zinedine Zidane, Florentino Perez lâche aussi un indice sur l'avenir à plus ou moins long terme de l'ancien international français: "Je le connais depuis 2001 et je l'aime beaucoup. Je lui souhaite le meilleur dans sa vie future. Il a envie d'être sélectionneur de l'équipe de France et je suis certain qu'il y arrivera." Le successeur de Didier Deschamps?

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport