RMC Sport
en direct

Finlande-Belgique en direct : la Belgique continue son parcours parfait... et qualifie les Bleus

Eden Hazard

Eden Hazard - AFP

Suite et fin de la poule B ce soir (21 h) avec Finlande-Belgique. Contre des Belges déjà qualifiés, les Finlandais peuvent espérer passer eux aussi le 1er tour pour leur 1re participation à l'Euro.

Les Bleus sont en 8es !

Dans le pire des cas, avec une défaite contre le Portugal, la France de Didier Deschamps sera malgré tout parmi les meilleurs 3es de cet Euro avec 4 points. La qualification est acquise avant même de jouer le 3e match. Mais la Suisse étant assurée de terminer parmi les meilleurs troisièmes, la France ne tombera pas contre les Diables Rouges dans tous les cas de figure possibles restants (c'est compliqué, on vous l'accorde).

Pour la Finlande, l'espoir est mince mais demeure d'être qualifiée sur un fil.

Finlande-Belgique continue dans l'After !

L'Euro 2020 continue sur RMC avec les réactions d'après-match, des débats, des analyses et les dernières infos sur les Bleus dans l'After !

>> Cliquez ici pour écouter l’After !

90+3’
Fin du match

La Belgique réussit la passe de 3 !

Il n'y aura pas de dernier corner pour la Finlande, pour sauver l'honneur. Pour leur première participation, les Hiboux auront essayé et fait ce qu'ils pouvaient faire... Résister et espérer que ça passe. Mais face à la force de Lukaku et de la Belgique, ils auront finalement craqué. Victoire 2-0 des Diables Rouges, 9 points et qualification facile pour les 8es de l'Euro.

90+1’
Changement tactique

Derniers changements

On commence les 3 dernières minutes de temps additionnel avec des remplacements des deux côtés, pour finir le match : De Bruyne remplacé par Vanaken ; Forss pour Lod et Jensen pour Pukki.

89’

Les Diables font tourner

Petite séance finale de passe à 10, après quasiment 85 minutes de passes à 10. Les Belges auront fait leur boulot avec sérieux jusqu'au bout et se placent comme de sérieux postulants à la victoire finale.

86’

Le CSC, meilleur buteur de l'Euro

Avec la réalisation de Hradecky ce soir, nous en sommes déjà à 6 buts inscrits contre-son-camp dans cette édition de l'Euro. Cela n'avait jamais dépassé 3 buts csc jusque-là.

85’

Hazard en contre !

Les Finlandais tentent le tout pour le tout pour revenir dans le match... et s'exposent à un contre éclair des Diables Rouges. Hazard met un peu trop de force dans son geste, le ballon passe au-dessus de la cage.

83’

Le classement bouge encore

La Finlande a pris un deuxième but mais profite de la leçon donnée par le Danemark contre la Russie. Pas sûr pour autant que cela suffise pour être dans les meilleurs 3es...

Alors que pour la France, c'est le résultat qu'il fallait. Les Bleus sont désormais assurés de se qualifier pour le prochain tour avec 4 points.

80’
but!!!

BUUUUT ! LUKAKU EN PUISSANCE !

La frappe impeccable de Lukaku, au sol. Hradecky n'a aucune chance d'aller chercher ce ballon, légèrement dévié par un défenseur devant lui, et ça fait 2-0 pour la Belgique ! Quelle puissance dans le geste de la part du buteur.

78’
Changement tactique

Meunier et Batshuayi sur le terrain

À noter que pour la Belgique, Doku et Trossard sont sortis sans avoir pu faire la différence. On retrouve à leur place deux anciens de la merveilleuse Ligue 1 : Thomas Meunier et Michy Batshuayi.

78’

Pukki bien servi !

L'attaquant des Canaris de Norwich veut revenir sur son pied droit avant de tirer... et laisse Denayer revenir sur lui et l'empêcher d'enchaîner. Dommage pour la Finlande !

74’
but!!!

BUUUUT ! VERMAELEN !

La malchance pour Hradecky ! Le ballon rebondit sur le poteau, la transversale et revient sur lui... avant d'aller dans le but. Aïe aïe aïe.

Sur un corner, le défenseur de la Belgique s'impose dans les airs et envoie un joli coup de tête. La suite n'est que malchance pour la Finlande... Tout est relancé derrière la Belgique dans ce groupe B !

71’

VIDEO. Le but refusé pour un rien à Lukaku

68’
Changement tactique

Kauko et Alho entrent

Deuxième série de changement du sélectionneur de la Finlande avec les sorties de Pohjanpalo et Uronen, le plus belge de cette équipe (il joue à Genk et a été champion chez eux), pour Kauko et Ahlo.

67’
Arbitrage vidéo

EH NON !

Incroyable... mais le but est refusé ! Le hors-jeu ne semblait pas évident (bien au contraire), mais la régie vidéo en a décidé autrement pour un petit morceau d'orteil qui dépasse. Le but est annulé. 0-0 encore et toujours.

65’

BUUUUT ! LUKAKU !

Il ne tremble évidemment pas ! Servi dans la profondeur à la limite du hors-jeu, le buteur de l'Inter profite d'un moment de flottement dans la défense de la Finlande qui attend le drapeau qui se lève. Pendant ce temps, le ballon est mis au fond. 1-0 pour la Belgique !

63’

HRADECKY COSTAUD !

Quelle belle action de la Belgique ! Enfin un enchaînement collectif qui fonctionne bien, avec Witsel qui décale Hazard. La frappe soudaine du Madrilène est magnifiquement sortie par Hradecky devant sa ligne.

62’

Kamara à la frappe !

On a presque cru à la stupeur, encore une fois, avec une bonne frappe de Kamara à l'intérieur des seize mètres belges. Courtois est bien placé et stoppe la balle.

61’

Le Danemark encore !

Les Danois font le break ! 2-0 grâce à Poulsen. Heureusement qu'ils sont là pour animer cette soirée.

59’
Changement tactique

Sortie de Sparv

Schüller fait son entrée pour du sang frais à la récupération du côté de la Finlande. Déjà. Il reste combien de temps à jouer ? À peine plus de 30.

58’

Corner rapide des Diables Rouges

Tentative démoniaque et satanique de l'équipe belge, qui joue rapidement vers Eden Hazard pendant que les Finlandais ne regardent pas. Hradecky se couche encore sur le ballon.

56’

Chadli à la frappe !

Aucun soucis pour Hradecky cette fois encore sur un tir qui manque de puissance. Neuvième tir belge tout de même depuis le coup d'envoi !

52’

Ca chauffe quand même...

Sur un long centre de Chadli, Lukaku voit le ballon passer devant lui jusqu'au second poteau... où il n'y a personne. Sauf un défenseur de la Finlande, qui dégage en corner sans hésiter.

50’

On compte les secondes

Du côté du ministère des Affaires Étrangères de la Finlande, on compte les secondes encore à tenir. Plus que 2400 !

48’

Touche longue pour la Finlande...

Et attaque rapide des Rouges en contre-attaque. Cela ne donne qu'un corner bien dégagé par la défense. Cela ressemble quand même aux 45 premières minutes.

46’
Reprise

C'est reparti !

La Finlande lance la deuxième période de ce match... et attaque de suite. Pohjanpalo est contré par la défense belge.

Un résultat parfait ?

La Belgique assure pour le moment sa première, la Finlande reste sur la 2e marche... Le coup parfait des Diables Rouges ?

45+1’
Mi-temps

C'est la pause... à 0-0

Ce n'était pas la première mi-temps la plus excitante de cet Euro. Pourtant, ça suffit largement aux joueurs de Kanerva. C'est déjà beau.

45+1’

Hazard accroché

Le Belge a pris un petit coup dans la surface de réparation, mais pas suffisant pour que l'arbitre accorde un penalty. Mais le Madrilène boite assez bas en reprenant sa place.

44’

Tout se passe côté Finlandais

Les Blanc et Bleu résistent toujours assez bien, au courage, et s'offrent pour le moment un point qui pourrait valoir beaucoup pour eux.

42’

La parade de Hradecky !

Le gardien finlandais s'interpose parfaitement sur une tentative enroulée du Rennais Doku. La Finlande tient encore et toujours.

38’

BUT AU DANEMARK !

La soirée est lancée mais ce n'est pas ici que ça se passe. Vous pouvez zapper sur l'autre live de la soirée, Russie-Danemark.

37’

Oh l'illumination de De Bruyne !

De loin, le génie belge parvient à mettre un ballon parfait pour la tête de Lukaku dans la surface, plein axe. Mais le ballon est compliqué à reprendre pour le buteur et Hradecky s'en saisit.

34’

Doku encore !

Après une tentative manquée de Trossard, la Finlande se relance très mal et perd le ballon de suite. Doku n'en profite pas, son tir est contré par Arajuuri.

31’

Frappe de Doku ! Puis Witsel !

Nouvelle série de bonnes incursions des Diables Rouges. L'ailier du Stade Rennais rate sa première tentative de la rencontre. Puis Axel Witsel essaye à 20 mètres... sans trouver le cadre.

29’

Ou engranger 3 victoires en poules...

Car en 2018, les Belges avaient gagné tous les matchs de poule avant de s'incliner face à la France, en demi-finale.

27’

Inspiration française pour les Belges ?

On ne va pas dire que tout cela ressemble beaucoup à un Danemark-France en 2018, mais cela ressemble énormément à un Danemark-France de la Coupe du monde 2018. Une technique pour enfin aller au bout ?

23’

Double tir belge !

Kevin de Bruyne d'abord, après une infiltration malicieuse dans la surface, mais dans un angle trop fermé. Puis Witsel, mais de trop loin pour surprendre le gardien du Bayer Leverkusen. La Finlande tient sans trop forcer.

21’

Récupération haute des Belges

La passe de Lukaku pour Eden Hazard sur le côté gauche manque de précision, elle est interceptée par la défense.

19’

Tim Sparv, le Bambi du froid

Grosse semelle de Lukaku sur Sparv, au coeur de la défense de la Finlande. L'occasion idéale pour racontre que lorsqu'il était jeune et qu'il souhaitait faire du football, Tim Sparv était surnommé par ses entraîneurs "Bambi on ice". Aujourd'hui il est capitaine de sa sélection, à l'Euro.

15’

Lukaku dans le dos de la défense !

Le puissant buteur belge frappe rapidement au sol, croisé. Hradecky laisse passer le ballon qui file en sortie de but... avant que le drapeau ne se lève. Définitivement aucun danger.

Suivez aussi Russie-Danemark

L'autre match de la soirée n'a pas lieu en Russie mais au Danemark, où les locaux affrontent la Russie. Et c'est également sur RMC Sport !

13’

Centre de De Bruyne

Lukas Hradecky tente les bras devant lui et récupère le ballon sans forcer. On démarre doucement ce soir.

11’

Pukki servi à seize mètres

L'attaquant de Norwich est parfaitement repris par De Bruyne et ne peut tirer au but. Beau retour défensif du milieu offensif de Manchester City.

8’

Faute de Pohjanpalo

L'attaquant de la Finlande va au pressing avec un peu de retard sur Trossard. L'arbitre rend le ballon aux Diables Rouges.

7’

Bon, on s'observe

Les deux équipes se jaugent, c'est donc l'heure de parler du surnom de l'équipe de Finlande : les Hiboux Grands-Ducs. Une idée venue après un match... contre la Belgique ! En 2007. Lorsqu'un hibou, Bubi, s'était inscrusté pendant la rencontre, obligeant l'arbitre a interrompre le match plusieurs minutes. Une intervention admirée par le sélectionneur de l'époque, Roy Hodgson.

3’

Les Diables ont la balle

Première possession totalement en faveur de la Belgique, qui s'installe dans le camp adverse et oblige les Finlandais à défendre sur leurs trente mètres, en bloc.

1’
Coup d'envoi

C'est parti !

Le coup d'envoi est donné par Romelu Lukaku, après avoir mis le genou à terre ! La Belgique va-t-elle poursuivre son parcours sans faute ? La Finlande va-t-elle réussir un exploit inédit pour aller en huitièmes de finale ?

Voici les deux équipes

Il y a du monde à Saint-Pétersbourg pour accueillir les deux équipes qui font leur entrée sur la pelouse, en place pour écouter leur hymne respectif.

La Finlande apprécie plutôt les Diables Rouges

Etrangement, les Hiboux Grands-Ducs n'ont pas perdu leur 7 dernières rencontres face à la Belgique (3 nuls et 4 victoires), soit depuis... 1968. Costaud quand même.

Hazard enfin de retour

Le Madrilène a peiné à revenir de ses blessures à répétition cette saison et n'a pratiquement pas joué cette saison, avec 884 minutes en club seulement. Pourtant, il semble monter en régime pendant cet Euro avec sa première titularisation, ce soir. Et une confiance annoncée en conférence de presse : " Je n’ai jamais douté. J’ai cassé trois fois ma cheville, elle ne sera plus jamais la même qu’il y a dix ans. Il faut faire avec. Mais douter de mes qualités non, je sais que si je suis en forme. Je sais ce que je peux faire."

Henry, meilleur attaquant de la Belgique

Le champion du monde 98 avec l'équipe de France, revenu dans le staff des Diables Rouges pour cet Euro, a encore de beaux restes et en a fait profité les joueurs belges à l'entraînement. La preuve en vidéo.

La Belgique au-dessus sur le papier

Au classement Fifa (qui vaut ce qu'il vaut), il n'y a pas photo entre les deux équipes : la Belgique est 1re, la Finlande seulement 54e. Et ce n'est pas la seule différence, tant l'écart paraît énorme économiquement et sur l'expérience.

Le miracle Kanerva ?

Nommé à la tête de la sélection à la fin de l'année 2016, Markku Kanerva a créé une véritable révolution pour son équipe. Elle venait de terminer une année civile sans la moindre victoire (malgré des matchs contre l'Islande, le Kosovo ou la Norvège). Trois ans plus tard, elle a terminé 2e de son groupe de qualif derrière l'Italie (avec 6 victoires !) Une performance qui leur a donné un ticket direct pour cet Euro 2020 disputé en 2021.

Le onze de la Finlande

Le onze titulaire : Hradecky - Arajuuri, O'Shaughnessy, Toivio, Uronen, Raitala - Kamara, Sparv, Lod - Pohjanpalo, Pukki.

Remplaçants : Joronen, Jaakkola, Väisänen, Taylor, Jensen, Schüller, Soiri, Alho, Kauko, Valakari, Ivanov, Forss.

Eden Hazard titulaire avec Doku !

Le onze de la Belgique : Courtois – Boyata, Denayer, Vermaelen – Trossard, Witsel, De Bruyne, Chadli – E.Hazard, Lukaku, Doku.

Remplaçants : Mignolet, Sels, Vertonghen, Tielemans, Carrasco, Mertens, Meunier, Vanaken, Dendoncker, Benteke, Batshuayi, Praet.

Un parcours historique pour la Finlande ?

Qualifié pour la première fois de son histoire à l'Euro 2020, l'équipe de Markku Kanerva peut espérer continuer l'aventure. Après son succès 1-0 contre le Danemark (dans des circonstances particulières après le malaise de Christian Eriksen) et malgré la défaite contre la Russie (0-1), les Finlandais sont en bonne position pour terminer parmi les 3 premiers... et pourquoi pas arracher une place en huitièmes. Contre la France ?

Une Belgique déjà qualifiée et remaniée ?

Avec deux victoires en deux matchs pour entamer son Euro, les Diables Rouges d'Eden Hazard peuvent commencer à prévoir la suite de la compétition. Et face au "petit" de cette édition, la Finlande, qui participe pour la première fois à la compétition, les Belges pourraient donc en profiter pour faire une revue d'effectif comme l'a annoncé Roberto Martinez en conférence de presse...

Côme Tessier Journaliste RMC Sport