RMC Sport

Euro 2020: Portugal et Allemagne, les adversaires des Bleus à la loupe

L'Allemagne et le Portugal sont dans le très relevé groupe F des Bleus, pour la phase de poules de l'Euro 2020. D'un côté, la Mannschaft a été plutôt tranquille pendant les éliminatoires. De l'autre, la Seleção, tenante du titre, a éprouvé quelques difficultés.

Les vainqueurs des trois derniers tournois internationaux majeurs dans le même groupe. Le tirage au sort a regroupé la France (championne du monde 2018), le Portugal (champion d'Europe 2016) et l'Allemagne (championne du monde 2014) dans l'explosif groupe F de l'Euro 2020, qui débutera le 12 juin. La quatrième équipe est un barragiste qui reste à déterminer (soit Islande, Bulgarie ou Hongrie, soit Géorgie, Macédoine du Nord, Kosovo ou Biélorussie).

Les oppositions contre l'Allemagne et le Portugal, respectivement les 16 et 26 juin, raviveront des souvenirs plus ou moins douloureux pour les Bleus, même si ses adversaires ont bien rajeuni.

>> Le récap' des groupes de l'Euro 2020
>> Le programme des Bleus
>> Le calendrier intégral

Allemagne, un prestige à retrouver

Les résultats aux éliminatoires. L'Allemagne a terminé première de son groupe C, devant les Pays-Bas, l'Irlande du Nord, la Biélorussie et l'Estonie. Elle a obtenu sept victoires et n'a perdu qu'un match. Cette défaite a été concédée à domicile dans une rencontre à rebondissements contre les Néerlandais (2-4). Ils avaient eu du mal à s'en sortir face à ce même adversaire lors du match aller (2-3). Globalement, la Mannschaft a maîtrisé son sujet: trente buts marqués, sept encaissés.

Les ambitions. L'Allemagne doit revenir au plus haut niveau, après le terrible camouflet de la Coupe du monde 2018 en Russie, où elle avait pris la porte dès la phase de poules. Et au précédent Euro, elle était tombée en demie contre la France lors d'un match qu'elle avait dominé. Cela fera donc six ans que les Allemands n'ont pas atteint une finale de tournoi continental. Mais tout en étant en pleine reconstruction, avec une génération très jeune, les Allemands ont montré dans les éliminatoires qu'ils étaient de crédibles prétendants au titre.

Les joueurs à surveiller. Le nouvel atout offensif majeur de l'Allemagne s'appelle Serge Gnabry. Enfin titulaire au Bayern Munich, le virevoltant ailier de 24 ans a fini les éliminatoires avec huit buts, dont deux contre les Pays-Bas. Il parvient ainsi à compenser l'absence sur blessure de longue durée de Leroy Sané (Manchester City). Aussi, la Mannschaft peut non seulement compter sur Manuel Neuer mais aussi Marc-André ter Stegen au poste de gardien de but.

L'entraîneur. Joachim Löw est à la tête de la sélection allemande depuis l'après-Mondial 2006. Sous sa direction, l'Allemagne a remporté la Coupe du monde 2014 contre l'Argentine au Brésil (1-0). Son avenir a été remis en cause après l'élimination précoce en Coupe du monde 2018 en Russie.

Le dernier match contre la France. Le dernier face-à-face date du 16 octobre 2018, en Ligue des nations. Les Bleus s'étaient imposés 2-1.

Portugal, une génération qui rêve du doublé

Les résultats aux éliminatoires. Le Portugal a terminé deuxième du groupe B, derrière la surprenante équipe d'Ukraine qu'il n'a pas réussi à battre (0-0 à l'aller, 2-1 à Kiev). La Seleção a aussi concédé un autre nul à domicile contre la Serbie, en mars 2019. Elle n'a véritablement surclassé que la Lituanie et le Luxembourg, contre qui elle a passé 16 de ses 22 buts inscrits.

Les ambitions. Tenant du titre, le Portugal va tenter de rééditer la performance unique de l'Espagne, parvenue en 2012 à conserver sa couronne. L'élimination en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018 en Russie, face à l'Uruguay d'Edinson Cavani (2-1), a toutefois soulevé quelques interrogations sur l'évolution du niveau de l'effectif, tout comme les difficultés à valider la qualification pour cet Euro.

Les joueurs à surveiller. Cristiano Ronaldo demeure évidemment la superstar et le joueur majeur de cette équipe. À 34 ans, c'est avec le maillot portugais qu'il a inscrit en octobre dernier le 700e but de sa carrière professionnelle. Et il n'est qu'à une petite réalisation de la barre des 100 en sélection. Le milieu offensif Bernardo Silva (Manchester City) est l'autre vedette de l'équipe. La pépite João Félix, 20 ans seulement, pourrait également exploser à l'occasion de sa première campagne internationale.

L'entraîneur. Fernando Santos est en poste depuis septembre 2014. C'est lui qui a mené le pays à la victoire finale lors du précédent championnat d'Europe. "L'Ingénieur" a également remporté la première édition de la Ligue des nations face aux Pays-Bas (1-0), en juin dernier.

Le dernier match contre la France. La finale de l'Euro 2016, remportée 1-0 en prolongation grâce à un but d'Eder au Stade de France, n'est autre que le dernier match contre la France. Les Bleus avaient commencé fort, avant de progressivement perdre la maîtrise du match, malgré la sortie de Cristiano Ronaldo sur blessure en première période.

dossier :

Euro 2020

JA