RMC Sport

Euro 2020: tout ce qu'il faut savoir sur le tirage au sort (très particulier) des éliminatoires

Quels adversaires pour la France lors des qualifs de l'Euro 2020?

Quels adversaires pour la France lors des qualifs de l'Euro 2020? - AFP

Le tirage au sort des éliminatoires de l'Euro 2020 a lieu ce dimanche (12h) à Dublin. Une édition casse-tête avec de nombreux critères à prendre en compte, de la Ligue des nations à la météo, pour constituer les dix groupes de qualifications.

La France connaîtra ce dimanche (à partir de 12h) ses adversaires pour les éliminatoires de l'Euro 2020, prévus du 21 mars au 19 novembre 2019. Didier Deschamps, Noël Le Graet et Guy Stéphan sont notamment attendus dans la délégation française à Dublin. Une édition marquée par un nombre record de restrictions, qu'elles soient politiques, géographiques, climatiques ou compétitives. 

Les restrictions politiques 

Le football n'échappe pas aux conflits géopolitiques, un élément pris en compte lors des compétitions internationales. Le Kosovo ne pourra donc affronter ni la Bosnie-Herzégovine, ni la Serbie. Même chose pour Gibraltar et l'Espagne. Deux autres duos étaient en théorie concernés, Russie-Ukraine et Arménie-Azerbaïdjan, mais étant dans le même chapeau, ils ne pourront de toute façon pas se rencontrer. 

Les restrictions géographiques 

Autre critère, la distance géographique. Pour éviter des trajets trop longs, certaines conditions particulières vont concerner l'Islande, l'Azerbaïdjan et le Kazakhstan. Les Kazakhs ne pourront se retrouver qu'avec une seule équipe d'Europe de l'Ouest (globalement les pays du triangle France-Gibraltar-Islande). Par exemple, s'ils sont tirés avec les Bleus, cela exclurait automatiquement du groupe l'Irlande, l'Ecosse ou encore les îles Féroé. Même chose pour les Azéris, mais uniquement avec l'Islande et le Portugal. Les Islandais eux ne pourront affronter qu'un seul adversaire parmi l'Arménie, Chypre, la Géorgie et Israël. 

Les restrictions climatiques

L'hiver, il fait froid. Et même parfois très froid. Face à la crainte d'un trop grand nombre de matches reportés, seuls deux pays à "hivers vigoureux" pourront se retrouver dans le même groupe. Sont concernés: la Biélorussie, l'Estonie, la Lituanie, la Russie, la Norvège, l'Ukraine, la Lettonie, les Iles Féroé, la Finlande et l'Islande. Ces trois derniers ne recevront d'ailleurs aucun match en novembre et mars. 

Les restrictions compétitives

Il faudra également prendre en compte deux autres restrictions sportives. Les quatre nations qualifiées pour le Final Four de Ligue des nations (Angleterre, Pays-Bas, Suisse et Portugal) ont un calendrier tronqué, et n'ont que huit dates disponibles en 2019. Ils seront forcément tirés dans les quatre premiers groupes (A à D) composés de cinq équipes, contre six équipes pour les groupes F à J.

La seconde concerne les 12 pays-hôtes de l'Euro 2020 qui, trop nombreux, ne seront pas qualifiés directement au contraire des organisateurs précédents. En conséquence, aucun groupe ne pourra accueillir plus deux nations hôtes (Angleterre, Azerbaïdjan, Allemagne, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Irlande, Roumanie, Russie, Ecosse, Espagne, Danemark) afin de maximiser leurs chances de qualification. 

dossier :

Euro 2021

Timothée Maymon avec HM