RMC Sport

Euro 2021: interdite de s’entraîner à Wembley, l’Allemagne s’agace

À deux jours de disputer son 8e de finale d’Euro 2021 face à l’Angleterre à Wembley, l’Allemagne n’a pas reçu l’autorisation de s’entraîner sur la pelouse londonienne. Une décision qui déplaît dans le clan de la Mannschaft.

L’Allemagne va découvrir Wembley ce mardi à quelques minutes seulement de son 8e de finale face à l’Angleterre. L’UEFA a en effet interdit aux hommes de Joachim Löw de s’entraîner dans l’enceinte des Three Lions ce lundi, comme c’est traditionnellement le cas en compétition internationale. Et pour cause, le stade a déjà accueilli quatre matchs depuis le début de l'Euro et sera le théâtre des demi-finales et de la finale.

>> Euro 2021: les infos en direct

8 matchs de l'Euro disputés à Wembley

Avec Italie-Autriche (2-1) joué ce samedi soir et avant le dernier carré de la compétition, l’idée est de préserver la pelouse alors que Wembley ne devait accueillir qu’un seul 8e de finale, avant le retrait de Dublin. Cet Angleterre-Allemagne se tiendra donc ce mardi à 18h, pour offrir une place face à la Suède ou l’Ukraine en quarts de finale.

Les Italiens et les Autrichiens n’avaient déjà pas obtenu l’autorisation de s’y entraîner pour la même raison. Ce qui n’a pas empêché le sélectionneur allemand Joachim Löw de s’agacer, compte-tenu du fait que son adversaire a joué ses trois matchs de poule dans ce stade et dispose donc de plus de repères, en plus de pouvoir s’appuyer sur le soutien de son public.

2.000 supporters allemands présents, aucun visiteur étranger

Seulement 2.000 supporters allemands seront par ailleurs présents à Wembley où 45.000 spectateurs prendront place au total. Ces fans de la Mannschaft seront uniquement des résidents du Royaume-Uni puisque les restrictions de voyage liées au Covid-19 empêchent les habitants de l’Union européenne de venir à Londres. Un sacré désavantage, surtout que l’Allemagne n'est pas habituée à évoluer à l'extérieur lors de cet Euro 2021, puisqu'elle avait disputé ses trois matchs de poule dans son Allianz Arena de Munich.

JAu avec Jérôme Sillon