RMC Sport

Euro 2021: la France regrette le refus de l’UEFA d’illuminer le stade de Munich en arc-en-ciel

Clément Beaune, secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, regrette le refus de l’UEFA d’illuminer le stade de Munich aux couleurs arc-en-ciel pour le match Allemagne-Hongrie, mercredi (21h).

L’affaire dépasse le cadre du football. Le refus de l’UEFA de permettre l’illumination du stade de Munich aux couleurs arc-en-ciel de la communauté LGBT pour le match de l'Euro Allemagne-Hongrie mercredi (21h) fait grincer des dents le gouvernement français.

>> Euro 2021: les infos en direct

"Je regrette cette décision, je crois que cela aurait été un symbole très fort, a déclaré Clément Beaune, secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, à l'AFP. On est au-delà d'un message politique, c'est un message de valeurs profondes."

"Très forte préoccupation française" sur une loi hongroise

Clément Beaune, qui s'exprimait à son arrivée à une réunion avec ses homologues européens à Luxembourg, a fait part de "la très forte préoccupation française" à propos de la loi récemment votée en Hongrie interdisant la "promotion" de l'homosexualité auprès des mineurs.


La ville de Munich et la Fédération allemande avaient prévu d'illuminer l'Allianz Arena aux couleurs de l'arc-en-ciel en soutien à la communauté LGBT, l'UEFA vient d'interdire cette initiative. Dieter Reiter, maire de Munich, avait indiqué que cette action avait été décidée pour réagir à une récente mesure du parlement hongrois visant à interdire la "promotion" de l'homosexualité aux mineurs.

L'UEFA pointe du doigt l'action du maire de Munich

Et c’est le but de cette action que l’UEFA a décidé d’interdire. "Le racisme, l'homophobie, le sexisme et toutes les formes de discrimination sont une tache dans nos sociétés - et représentent l'un des plus grands problèmes auxquels le sport est confronté aujourd'hui, a indiqué la confédération dans un communiqué. (...) Cependant, l'UEFA, de par ses statuts, est une organisation politiquement et religieusement neutre. Compte tenu du contexte politique de cette demande spécifique – un message visant une décision prise par le parlement national hongrois – l'UEFA doit décliner cette demande."

NC