RMC Sport

Euro 2021: quel avenir pour Ronaldo avec le Portugal ?

Battu par la Belgique (1-0) en huitième de finale de l’Euro 2021 à Séville, Cristiano Ronaldo sort de ce championnat d'Europe avec deux records, le statut de meilleur buteur provisoire mais aussi avec beaucoup de déception et les signaux d’un relatif déclin. A 36 ans, il rêve de disputer la Coupe du monde au Qatar en 2022.

Clap de fin pour le Portugal. Cristiano Ronaldo qui rêvait d’amener son pays vers un deuxième titre européen consécutif a échoué dans sa quête. Dimanche soir à Séville, l’Euro s’est terminé au stade des 8emes de finale avec une défaite du Portugal 1-0 face à la Belgique. Ce match frustrant pour la Selecção pourrait bien être le dernier de la légende lusitanienne lors d'un Euro. A 36 ans, l’attaquant de la Juve qui a disputé cinq championnats d'Europe, un record, est plus proche de la fin de sa carrière que du début. Fera-t-il la passe de six ?

>> Euro 2021: les infos en direct

Objectif Coupe du monde 2022

En 2024 lors de l’Euro organisé en Allemagne, CR7 aura 39 ans. Il est encore trop tôt pour affirmer que ce compétiteur-né sera absent pour cet événement. Ronaldo voudra d’abord disputer la Coupe du monde 2022 au Qatar. Il aura alors 37 ans et a déjà laissé entendre qu'il pourrait mettre un terme à l'issue de ce Mondial. "Il a ce grand rêve, que je connais, indiquait il y a quelques semaines le sélectionneur portugais Fernando Santos. Comme nous tous, il rêve de participer à la Coupe du monde et de la remporter." Alors que le Portugal est bien parti pour se qualifier (la Selecçao est leader de son groupe ex-aequo avec la Serbie), Ronaldo devra également se maintenir à un niveau de jeu élevé.

Deux records et un statut provisoire de meilleur buteur...

Lors de cet Euro, certains chiffres parlent pour lui. Avant la fin des huitièmes de finale, il est le meilleur buteur de la compétition avec cinq buts dont trois penalties. Mais ce n’est pas tout. CR7 a continué à alimenter sa légende en s’adjugeant plusieurs records. Le quintuple Ballon d'Or est entré dans l'histoire en disputant au moins une rencontre dans cinq Euros différents puis en devenant le meilleur buteur de l'histoire de la compétition (14 buts) en dépassant les neuf buts du Français Michel Platini. Il a aussi égalé au passage les 109 buts de l'Iranien Ali Daei, devenant le codétenteur du record du monde des buts inscrits en sélection... sans parvenir à le doubler dimanche. Avec 179 sélections, il n'a pas pu dépasser l'Espagnol Sergio Ramos (180) en tant que joueur européen le plus capé en équipe nationale.

... mais un déclin inexorable

Mais alors que le rêve d'un 6eme Ballon d’Or qui lui permettrait de revenir à hauteur de Lionel Messi s’est sans doute envolé à Séville, le contenu de ses prestations laisse aussi penser que la star est sur le déclin. Moins tranchant, Ronaldo n’a pas pesé autant qu’avant malgré un état d’esprit irréprochable. Le poids des années.

"Nous n’avons pas obtenu le résultat que nous souhaitions et nous avons quitté la compétition plus tôt que ce que nous avions imaginé, a écrit le Portugais sur les réseaux sociaux. Mais nous sommes fiers de notre parcours, on a tout donné pour garder notre titre de champion d’Europe. Ce groupe a prouvé qu’il pouvait donner encore beaucoup de joie aux Portugais. Félicitations à la Belgique et bonne chance à toutes les équipes qui restent dans la compétition. Quant à nous, nous reviendrons plus forts. Force Portugal !" Après avoir quitté la pelouse tête basse, jetant même de dépit son brassard de capitaine en sortant du terrain, Ronaldo ne semble pas décidé à mettre un terme à sa carrière internationale. Mais l’Euro 2024 est encore très loin.

ABr