RMC Sport

Euro: au contraire de Ronaldo et Locatelli, le sélectionneur de la Russie boit du coca en conférence de presse

Stanislas Tchertchessov, le sélectionneur russe, a perpétué la tradition naissante autour des bouteilles en conférence de presse, en buvant du Coca-Cola devant les journalistes.

Contrairement à Cristiano Ronaldo et Manuel Locatelli, Stanislas Tchertchessov ne boude pas Coca-Cola. Au lebdemain du succès de la Sbornaya sur la Finlande (1-0), le sélectionneur de la Russie s'est présenté devant la presse ce mercredi. Alors qu'un journaliste était en train de lui adresser une question, l'ancien coach du Legia Varsovie s'empare des deux bouteilles de Coca-Cola posées devant lui, avant d'en ouvrir une et de boire quelques gorgées sous le crépitement des appareils photos.

>> Euro: les infos en direct

Cette action fait écho aux agissements de Cristiano Ronaldo, qui avait enlevé les deux bouteilles de soda pour brandir une bouteille d'eau devant la presse, après la victoire du Portugal face à la Hongrie (0-3) dimanche dernier. L'occasion pour le capitaine de la sélection portugaise de montrer son hygiène de vie irréprochable en dehors des terrains.

L'action de Coca chute en bourse

Deux jours plus tard, c'est l'Italien Manuel Locatelli, pour plaisanter, qui a aussi posé une bouteille d'eau sur le pupitre, avant de déplacer les bouteilles de Coca-Cola hors du champ de vision. Une action de CR7 qui n'arrange pas les affaires de la Coca-Cola Company, sponsor de l'Euro 2020, donc l'action en bourse a chuté brutalement après le passage du Portugais devant la presse. En quelques heures, la décote est estimée à 4 millards de dollars, soit 3,3 milliards d'euros.

Après Coca, c'est Heineken qui a aussi fait les frais d'un geste similaire. Après la victoire de l'Equipe de France face à l'Allemagne à Munich, Paul Pogba avait retiré la bouteille de bière sans alcool en s'installant face aux journalistes.

AS