RMC Sport

Euro: transparent lors d'Angleterre-Ecosse, Kane dézingué par les consultants anglais

Auteur d'un match catastrophique contre l'Ecosse (0-0) pour la deuxième sortie de l'Angleterre à l'Euro, Harry Kane a été la cible des critiques de la part des consultants britanniques.

Harry Kane a vécu de meilleures soirées sur un terrain de football. Brassard de capitaine autour du bras, l’attaquant anglais n’a touché que 19 ballons face à l’Ecosse, pour seulement sept passes réussies et deux tirs, non cadrés. Comme lors du premier match des Three Lions dans cet Euro, contre la Croatie, il a été remplacé en fin de match, cédant sa place à la 74e minute.

"Cela fait partie du jeu d’être remplacé, a reconnu Harry Kane sans envenimer la situation. Le coach doit prendre des décisions, et s’il pense que c’est la bonne alors il doit le faire." En sélection, le buteur anglais reste sur seulement deux buts en 11 matchs et n’a pour le moment cadré aucun tir dans cet Euro, contre la Croatie et l’Ecosse.

Des performances qui lui valent les critiques d’anciens joueurs réputés. "Harry Kane semble avoir les jambes lourdes, il n’est pas prêt à accélérer, toujours sur les talons, a pointé Roy Keane sur ITV. Si l’Angleterre veut bien figurer dans cette compétition, ils vont avoir besoin que leur joueur star soit bon. Je suis heureux que Gareth (Southgate) l’ait remplacé, il n’était pas bon et Rashford a apporté un peu plus d’énergie, même si ce n'était pas suffisant."

"Il doit se réveiller"

Graeme Souness, écossais, n’a pas été plus tendre, au contraire. "Harry Kane est un problème majeur, a-t-il assuré. Les défenseurs centraux écossais ont passé une soirée tranquille contre lui. Il n’est que l’ombre du joueur que l’on connait, il semble manquer de jambes et d’enthousiasme. Il ne reçoit pas grand-chose du milieu de terrain anglais qui ne fonctionne pas bien, mais il a l’air fatigué et blasé. C’est un garçon qui va peut-être connaître un gros transfert cet été, il doit se réveiller."

Au moment de la sortie de Kane, Gary Neville a parfaitement résumé la pensée des observateurs anglais. "Il ne semble pas lui-même", a glissé l’ancien joueur de Manchester United. Le Harry Kane meilleur buteur de la Coupe du monde 2018, ou même plus récemment meilleur buteur et passeur de Premier League, semble loin. Il lui reste un match de poules, face à la République tchèque, pour dissiper au moins une partie des doutes.

dossier :

Euro 2021

RW