RMC Sport

France-Allemagne: "Il fallait envoyer un message", lance Rabiot

Interrogé par RMC après la victoire de la France face à l'Allemagne ce mardi (1-0), Adrien Rabiot savourait la belle prestation collective des Bleus. Le milieu de terrain s'est réjoui aussi d'avoir réussi à "envoyer un message" aux concurrents dans cet Euro.

C'était la petite incertitude de la composition de Didier Deschamps pour cette rencontre entre la France et l'Allemagne. Pour ce déplacement des Bleus à Munich, pour le premier match de l'Euro, Adrien Rabiot a été préféré à Corentin Tolisso dans un milieu avec Paul Pogba et N'Golo Kanté. Le milieu de la Juventus a livré une prestation solide, notamment au niveau de la récupération, où il a été efficace.

"Deschamps nous transmet la rigueur tactique"

L'équipe de France a obtenu la victoire (1-0) grâce à une réalisation contre son camp de Mats Hummels (20e), poussé à la faute par Kylian Mbappé sur un centre de Lucas Hernandez. "On était attendus, on le savait. On a souffert parfois mais on n'a rien concédé. On a eu de la solidité mentale et collective. On est très fiers de ce match, a assuré Adrien Rabiot au micro de RMC. On n'a jamais baissé le pied, on a été une vraie équipe sur le terrain, on l'a ressenti sur le terrain, de la part de toutes les lignes. C'est ce que le coach voulait, on est vraiment très contents. Didier Deschamps nous transmet la rigueur tactique, je l'ai appris durant les deux dernières saisons avec la Juventus. C'est de bon augure pour la suite. Il fallait répondre présent, on était la dernière équipe à jouer. Il fallait envoyer un message."

De son côté, Adrien Rabiot a été sorti dans le temps additionnel en fin de match, remplacé par Ousmane Dembélé. "J'ai pris le ballon dans la tête sur une action, j'avais la tête qui tournait mais ça va mieux, le coach a préféré me sortir", a indiqué le milieu de terrain, pas inquiet pour la suite.

Après son succès face à l'Allemagne, l'équipe de France a désormais rendez-vous avec la Hongrie, ce samedi (15h) à Budapest. Ensuite, les Bleus retrouveront le Portugal le 23 juin prochain, pour une revanche de la dernière finale de l'Euro, mais cette fois en phase de groupes. Un nouveau succès dans l'un de ses deux matchs assurerait en principe la qualification pour les huitièmes de finale.

GL