RMC Sport

France-Suisse: "Ciao ciao Mbappé", "Frexit"... la presse étrangère sans pitié pour les Bleus

La presse étrangère n’en revient pas du scénario fou qui a permis à la Suisse d’éliminer la France (3-3, 5 tab 4) en huitième de finale de l’Euro 2021, lundi. La perte d’un concurrent pour le titre ravit les médias italiens et belges notamment.

Vu de France, l’élimination des Bleus en huitième de finale de l’Euro risque de mettre un certain temps à cicatriser. A l’étranger, la rencontre complètement folle face à la Suisse (3-3, 5 tab 3) a écarquillé les yeux des observateurs à l’issue d’une journée déjà marquée par l’incroyable scénario entre l’Espagne et la Croatie (5-3, a.p.).

>> Suivez toutes les infos de l'Euro EN DIRECT

Ce mardi matin, la presse suisse relate les scènes de liesse qui se sont multipliés dans tous les pays après cet exploit retentissant qui offre un premier quart de finale d’une grande compétition à la Nati depuis le Mondial 1954. Sur son site Internet, Le Temps salue "une Suisse en transe" pour saluer "l’exploit" des hommes de Vladrimir Petkovic contre les champions du monde. La une de la version papier ne fait, elle, pas mention du match en raison peut-être des horaires de bouclage.

A l’étranger, la presse se frotte les mains de cette élimination des Bleus, présentés comme les favoris de la compétition. "Ciao Ciao Mbappé", lance la Gazzetta dello Sport avec une photo du tir au but manqué par l’attaquant français. "Mbappé condamne la France", ajoute le Corriere dello Sport.

Les médias espagnols saluent, eux, leur héros, vainqueurs de la Croatie (5-3) mais évoque quand même le "tocsin suisse" (As) face aux Bleus. Le Mundo Deportivo n’en revient pas de voir les Bleus "KO". En Angleterre, l’élimination française surprend mais se retrouve reléguée derrière le grand-rendez-vous des Three Lions face à l’Allemagne, ce mardi (18h).

La presse belge taquine

Les consultants s’en prennent tout de même à la prestation des Bleus et Kylian Mbappé n’est pas épargné. "Dès que Mbappé s’est dirigé pour tirer le penalty, j’ai pensé: oh non’, a confié Gary Neville. J'ai dit juste avant les prolongations que je pensais qu'il y arriverait, et il a eu plusieurs occasions en prolongation. Cela ne s'est tout simplement pas bien passé pour lui."

La Une du Soir (journal belge)
La Une du Soir (journal belge) © Capature Le Soir
La Dernière Heure
La Dernière Heure © Capture DH.be

En Belgique aussi, l’élimination française a été très bien accueillie, peut-être encore plus qu’ailleurs avec des klaxons entendus dans les rues. La presse y fait référence à l’instar du Soir qui évoque un "Frexit". "Ramenés à la maison", ironise La Dernière Heure comme une référence au refrain des Bleus lors de leur titre de champion du monde.

NC